Guadeloupe

Le directeur général du CHU de la Guadeloupe violemment agressé, le CHUG condamne

Une nouvelle escalade de violence intolérable et condamnable a été franchie, ce mardi 4 janvier 2022, par les manifestants contre l’obligation vaccinale, mobilisés au CHU de la Guadeloupe.

Ce sont les premiers mots du communiqué de presse du CHU de la Guadeloupe suite à la violente agression qu’a subi Gérard Cotellon, directeur général du CHUG. En effet, plusieurs militants ont bloqué les accès de la direction générale du CHUG, ce mardi 4 janvier 2022, pendant une bonne partie de la journée. Ces derniers ont ensuite frappé à coups de pieds aux cotes le directeur général du CHUG à sa sortie des bureaux. Son adjoint Cédric Zolezzi a lui eut ses vêtements déchirés. Il a été escorté difficilement vers une voiture de police. Le véhicule d’une assistante de direction a été gravement endommagé par les manifestants.

Face à ces débordements inqualifiables, c’est toute la communauté hospitalière qui s’indigne et condamne fermement ces méthodes de violences et d’intimidation employées par une poignée d’individus, dans cet établissement où 95% des personnels répondent à l’obligation vaccinale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.