Voilà maintenant plusieurs jours que la Guadeloupe fait face à une vague de violences sans précédent. Les deux dernières nuits, incendies, barrages, pillages et affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu. Des violences qui ont pris le dessus sur la mobilisation contre le pass sanitaire et surtout l’obligation vaccinale.

Une cellule interministérielle présidée par Gérald Darmanin ministre de l’Intérieur et Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer est prévue ce samedi à 18 heures, selon nos informations.

« Les deux ministres Darmanin et Lecornu vont présider cette réunion pour voir quelles nouvelles mesures peuvent être prises suite aux troubles à l’ordre public des derniers jours », a indiqué à l’Agence France-Presse (AFP) l’entourage de Sébastien Lecornu.
Vendredi, l’État avait déjà réagi en instaurant un couvre-feu entre 18 et 5 heures jusqu’au 23 novembre. Plus tôt dans la journée, le gouvernement avait décidé d’envoyer « dans les prochains jours » 200 policiers et gendarmes pour renforcer les forces de l’ordre, alors que les violences et les blocages se multiplient. 29 personnes ont pour l’heure été interpellées, vendredi soir.

Etats-Unis : plusieurs milliers de dollars en billets se sont envolés d’un fourgon blindé sur autoroute

Article précédent

Une cinquantaine d’agents du GIGN et du Raid envoyée en Guadeloupe en renfort dans les prochaines heures

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Guadeloupe

Tu pourrais aussi aimer