Le volcan Cumbre Vieja dans l'archipel des Canaries.
Le volcan Cumbre Vieja dans l'archipel des Canaries.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce dimanche 19 septembre 2021, le volcan Cumbre Vieja placé sous surveillance depuis quelques jours en raison d’une intense activité sismique est entré en éruption pour la première fois depuis 50 ans. Ce volcan est situé sur l’île espagnole de La Palma dans l’archipel des Canaries. De grandes colonnes de fumées, de cendres ainsi que des jets et des coulées de lave s’échappaient de points du volcan.
« L’éruption a commencé dans la zone de Cabeza de Vaca, à El Paso », a indiqué sur son compte Twitter le gouvernement local de l’île (cabildo), qui a commencé à procéder à l’évacuation de plus de 1.000 personnes dans les zones habitées les plus proches du volcan.

Faut-il craindre un réel danger pour l’arc antillais ?

Il y a 20 ans, les géologues et géophysicien Simon Day et Steven N. Ward publiaient dans Geophysical Research Letters un article – qui allait faire couler beaucoup d’encre – dans lequel les deux hommes affirmaient que le flanc ouest du volcan Cumbre Vieja à La Palma est instable, et qu’un glissement de terrain pouvait se produire. En conséquence, un mégatsunami capable de causer des dégâts très importants de l’autre côté de l’Atlantique notamment était à craindre.

Selon Futura Sciences, La Palma fait l’objet d’une surveillance sismique et volcanologique conséquente car on y trouve un stratovolcan sur lequel se trouve une fissure volcanique active au niveau de la Cumbre Vieja, toponyme espagnol qui signifie littéralement en français « Vieux sommet ». Les éruptions à La Palma, effusives, sont connues depuis la colonisation espagnole de l’île vers 1480, éruption qui s’était suivie jusqu’ici de six autres éruptions dont la dernière s’était produite du 26 octobre au 18 novembre 1971.

Aujourd’hui, le risque pour qu’un tsunami puisse nous concerner est extrêmement faible selon l’institut volcanologique des Canaries dans un post publié sur sa page Facebook.

« La récente réactivation volcanique à La Palma a de nouveau suscité le débat sur la stabilité du flanc ouest de l’île… question récurrente depuis des décennies, suscitant des inquiétudes dans la société.

Depuis 20 ans… la possibilité d’un grand effondrement du flanc ouest du Cumbre Vieja et à la suite de celui-ci, la génération d’un mégatsunami a été diffusée… Bien que cette hypothèse ait été contestée et écartée par de nombreux chercheurs par la suite, étonnamment certains médias continuent de parler de cet événement catastrophique.

Pour que le flanc du Cumbre Vieja arrive à réunir des conditions proches de l’instabilité, il faudrait simultanément un tremblement de terre de magnitude exceptionnellement élevée et une éruption volcanique explosive de grande ampleur… la probabilité d’une éruption avec un taux d’explosivité élevé et à la fois d’un grand tremblement de terre est extrêmement faible, selon le registre géologique de ce type d’événements sur l’île. Le Cumbre Vieja est donc stable, même sous les effets d’éruptions semblables à celles qui se sont produites ces dernières dizaines de milliers d’années. »


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme d’une vingtaine d’années blessé par balles à Fort-de-France, ce dimanche soir

Article précédent

Polémique sur les réseaux sociaux après la publication d’un clip vidéo

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer