Préfecture de Martinique
Préfecture de Martinique. Photo : martinique.gouv.fr
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emmanuel Macron, président de la République s’est exprimé lors d’une allocution télévisée, ce lundi à 14 heures (heure de Martinique). Il a alors indiqué plusieurs choses, notamment l’obligation vaccinale pour les soignants, non soignants des hôpitaux, clinique, Ehpad et maisons de retraite, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile. Ces derniers auront jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner. Après cette date, des contrôles et des sanctions seront entrepris. Les soignants non vaccinés au 15 septembre ne pourront plus travailler et ne seront plus payés.

En ce qui concerne la Martinique, notre île est donc depuis ce mardi placée en situation d’urgence sanitaire. Un couvre-feu a été instauré à partir d’aujourd’hui et pour une durée de trois semaines entre 21 heures et 5 heures du matin. Les déplacements sauf pour motif impérieux seront donc interdits. C’est donc un nouveau coup de massue pour les restaurateurs (déjà obligés de fermer à 23 heures, sauf ceux faisant de la livraison), artistes et autres professionnels.

Depuis l’annonce de la mise en place de ce nouveau couvre-feu, un appel à la mobilisation a été lancé sur les réseaux sociaux, ce mardi à 21 heures devant la préfecture et le samedi 17 juillet toujours devant la préfecture « nous exigeons le respect de notre humanité et de notre liberté ».

Selon quelques sources, cette semaine, la Martinique a connu une explosion de cas positifs à la covid-19 avec plus de 1 000 cas enregistrés. Cet après-midi, l’Agence Régionale de Santé rendra public ces chiffres qui confirmeront ou pas ces informations. De nouvelles mesures pourraient être annoncées dans les prochains jours, notamment des motifs impérieux au départ de la Martinique en direction de la France Hexagonale.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La 36ème édition du tour des yoles rondes officiellement reportée à une date ultérieure

Article précédent

L’obligation vaccinale des forces de l’ordre écartée par le gouvernement

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer