Médecine
Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin a été victime d’une violente agression dans l’exercice de ses fonctions. Les faits se sont déroulés le jeudi 20 mai alors que le professionnel de santé quittait le domicile de sa patiente. Une plainte a été immédiatement déposée. Bilan de cette agression, un médecin profondément choqué et une incapacité de travail temporaire ayant contrait ce dernier à l’arrêt de ses visites.

Le directeur général de l’ARS Martinique, le président de SOS Médecins, la Présidente de l’URML et le Président de l’Ordre des médecins, déplorent et condamnent avec la plus grande fermeté cette agression, notamment dans un contexte de crise sanitaire, qui impacte particulièrement les professionnels de santé et leur engagement pour la santé de tous. Ils tiennent à exprimer leur profonde reconnaissance à l’ensemble des professionnels de santé pour le travail remarquable qu’ils accomplissent chaque jour, dans des conditions parfois difficiles, au service de leurs patients. Aucune violence n’est justifiable et est considérée comme un acte répréhensible : agresser un professionnel de santé est passible de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des quartiers de Rivière-Pilote et Rivière-Salée privés d’eau potable à cause d’un problème électrique sur un compresseur

Article précédent

Les animations du marché du François se poursuivent, ce samedi

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer