école
Image d'illustration
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un amendement a été adopté par les députés, ce mardi 12 février 2019. Il prévoit le remplacement de « père » et « mère » par « parent 1 » et « parent 2 » sur les formulaires scolaires.

La formule «père» et «mère» disparaît des formulaires scolaires pour une autre, plus neutre « parent 1 » et « parent 2 ». L’Assemblée nationale a adopté, ce mardi 12 février 2019 en première lecture, un amendement qui consacre l’homoparentalité dans les formulaires scolaires. En effet, « père » et « mère » seront remplacés par « parent 1 » et « parent 2 ». Un vote qui intervient dans le cadre du projet de loi « sur l’école de la confiance ».

«Pensée unique» contre «respect et dignité»

Le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, et la rapporteure du projet de loi, Anne-Christine Lang (LREM), ont donné un avis défavorable à cet amendement, estimant que le changement réclamé ne relevait pas du domaine législatif.

Le député LR Xavier Breton a dénoncé un amendement relevant «d’une pensée unique et politiquement correcte qui ne correspond pas à la réalité». «Quand j’entends dire que c’est un modèle dépassé, je rappelle qu’aujourd’hui, dans les unions célébrées, mariages ou Pacs, plus de 95% sont des couples homme-femme», a-t-il souligné.

En revanche, pour son collègue socialiste Joaquim Pueyot, cette réforme «est une question de respect et de dignité». «Vous n’imaginez pas les conséquences lorsque des enfants ne se sentent pas traités comme les autres», a-t-il lancé.

Avec AFP


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tortues Marines : l’ONF Martinique recherche des bénévoles pour le suivie des traces de pontes

Article précédent

Alerte au rhum frelaté : un cas d’intoxication grave en Guadeloupe

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer