La Guadeloupe va bénéficier en tout d’un renfort de 2200 policiers et gendarmes a annoncé Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, ce samedi soir à la sortie de la cellule interministérielle convoquée après plusieurs jours de violences en Guadeloupe, qui a pour origine la mobilisation anti-pass sanitaire.

Ils « arrivent dans les prochaines heures » a précisé Gérald Darmanin. Parmi eux seront présents « notamment une cinquantaine d’agents du GIGN et du Raid », a-t-il ajouté.

Une réunion avec les élus locaux est prévue en début de semaine prochaine. Elle permettra de trouver des solutions pour mettre fin à cette violente crise que connaît la Guadeloupe depuis près d’une semaine maintenant.


Violences en Guadeloupe : une cellule de crise, ce samedi à la mi-journée tenue par deux ministres

Article précédent

Grève générale : plusieurs zones industrielles bloquées ainsi que l’accès à la SARA

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer