Un appel au rassemblement avait été lancé sur les réseaux sociaux par plusieurs collectifs de motards pour une mobilisation en soutien au personnel soignant du CHU de Martinique. Le rendez-vous avait été donné à 17h30 sur le parking du stade de Dillon. Suite à ça, c’est un impressionnant cortège de deux-roues qui s’est rendu sur le site de l’hôpital Pierre Zobda Quitman. Du côté de l’Agence Régionale de Santé (ARS), elle indique dans un communiqué de presse condamner « avec la plus grande fermeté l’intrusion de nombreux motards, vendredi soir, dans l’enceinte du CHU de la Martinique. »

Au-delà de la dangerosité d’un tel rassemblement sur un site totalement inadapté, l’ARS rappelle que le CHU est avant tout un établissement de santé. Maillon essentiel des soins sur le territoire, il accueille de nombreux patients dont la fragilité et la prise en charge réclament la sérénité et le repos. Ce type d’action est inadmissible au regard du caractère sensible et vulnérable des patients, accueillis aux urgences ou hospitalisés au sein de l’établissement et affecte la communauté hospitalière.
À la sortie de cette quatrième vague de l’épidémie de covid, il est indispensable que les martiniquais puissent avoir accès à un hôpital fonctionnant pleinement et en sécurité et que les personnels hospitaliers puissent exercer leurs métiers dans des conditions sereines.

Une quarantaine de véhicules de pompes funèbres en opération molokoy sur l’autoroute en direction du CHUM

Article précédent

La CTM interpelle le gouvernement pour la mise en place d’une médiation en urgence

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer