Chlordécone : le témoignage de Marcelle Onesta. Capture d'écran de la vidéo de Brut.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Moi je faisais mon travail, je faisais juste mon travail. On m’a volé ma santé depuis à l’âge de 44 ans et jusqu’à maintenant, je souffre, je souffre… » Se sont les mots de Marcelle Onestas, une ancienne salariée agricole qui travaillait dans les champs de bananes. Dans un témoignage diffusé par le média Brut, elle indique qu’elle mettait de l’engrais, mais aussi le poison qui s’appelait chlordécone.

« J’avais la santé, je travaillais, mais maintenant je ne peux plus rien faire. C’est ma fille qui est là avec moi, je souffre… À la suite de ça, j’ai eu une ablation de l’utérus, phlébite, embolie pulmonaire, thyroïde et tumeur au cerveau ». Toujours selon le témoignage de Marcelle, après analyse, les médecins lui ont dit que tout cela est dû au chlordécone.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Appels à prolonger le carnaval : les forces de l’ordre présentes sur et aux abords du pont de la Lézarde au Lamentin

Article précédent

Le voilier présent sur la plage de la Pointe-Marin à Sainte-Anne depuis 2017 sera retiré

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer