J'avais ça à dire by Charlina HarnaisMartinique

CARNAVAL: LES MÉDIAS FRANÇAIS N’ONT RIEN COMPRIS. ET JE M’EN FOUS.

Bon le carnaval 2021 est terminé, et on est tous d’accord pour dire qu’on s’en souviendra.
La Martinique a donné une Masterclass en désobéissance civile! Wè neg!

Qu’on approuve ou pas c’était mémorable!!

Bon perso je vais pas reparler du fait de faire un carnaval en plein covid: j’en est déjà parlé, et puis les jeux sont faits, sa ki fèt fèt

Mais ce qui m’a marquée, c’est le traitement des médias nationaux, florilège:

“Le bal (non) masqué” – BFMTV
“En Guyane et en Martinique, le carnaval comme si le Covid-19 n’existait pas” – Le Figaro

@france24

Et l’oscar du titre raciste est attribué à M6:
“DU ZOUK ET LE SOUK”

Non mais applaudissons les gars! C’est magnifique. Le truc est raciste : antillais = zouk = Kassav, “vasy francky c’est bon” tout ça tout ça …  et en plus, c’est hors de propos, les gars vous vous êtes trompés de colonies visiblement, le souk c’est au Maghreb!
C’est tellement pathétique que c’en est presque drôle. Bref pitoyable!

@m6 @guadeloupe_voice
[…] Mais surtout (au délà du traitement des médias nationaux), c’est la réaction des antillais qui m’a marquée (pas tant que ça en fait).

Je m’explique:
A l’ère des réseaux sociaux, ce carnaval a fait réagir, des deux côtés de l’Atlantique, ce qui a donné lieux à des débats enflammés, entre antillais et hexagonaux… à juste titre! Oui tout ça est compréhensible, le carnaval n’a laissé personne indifférent.

Mais le truc qui me chagrine c’est de voir que beaucoup prennent ça personnellement.

Sincèrement, et à titre personnel, je n’en ai rien à foutre de la façon dont BFMTV, M6, TF1… parle de notre carnaval!

Pourquoi? 

Parce que je n’attends rien de ces gens là de base. Attendre que ces gens fassent leur travail de journalistes, en analysant une situation en profondeur, en essayant de comprendre les tenants et les aboutissants de cette situation (ici le carnaval), en contextualisant, c’est clairement au dessus de leurs forces. 

C’est pas des “news” ça, c’est racoleurs, orienté, mauvais…

Le combat des antillais contre le chlordécone, la découverte du Dr Henri Joseph sur l’herbe à pik etc, on s’en fout, mais nous faire passer pour des irresponsables qui aiment zouker et foutre “le souk” pou sa yo fô, mais réaliser que ce carnaval 2021 était empreint de revendications de défiances, de rage, alors la pa ni peson! #bécil

On est pas étonnés, ils sont dans leur rôle, on les connait… Ca peut pas me choquer…!

@lefigaro – “coup marketing venu de la Guadeloupe” Charlina respire!

Je m’en fous de ce que pensent les médias de ma réalité (qu’ils ne font pas l’effort de comprendre), je m’en fous encore plus, de Jean-Raymond (nom choisi totalement au hasard), habitant le fin fond de la Creuse (département choisi aussi au hasard) et qui vote Marine LePen parce qu’il pense que les étrangers volent son boulot et que les “Dom Tom” ça mange l’argent de la France.

J’en ai même vu un commenter sous une vidéo BFMTV “qu’on ne leur donne pas de vaccins, ils méritent pas” mais oui Jean-Raymond puisk papa’w sé Pfizer, sé wou ka décidé! tchip!

Je m’enfous de Jean-Raymond et de son racisme ordinaire de son manque de culture, de sa méconnaissance de l’Histoire de “son pays la France”.
Jean-Raymond est inculte, Jean-Raymond n’a jamais ouvert un livre, Jean-Raymond est aigri, Jean-Raymond vomi sa haine sur les réseaux…

(Non mais le niveau des commentaires…)

S’AFFRANCHIR DU SYNDROME “ENQUÊTE EXCLUSIVE”

Et le pire, c’est certains de mes compatriotes tombent dans le piège et répondent à Jean-Raymond, ce qui fini en insultes en commentaires Facebook…

C’est pas un peu une perte de temps de répondre à un raciste couillon tèbè?

Pourquoi on fait ça ouesh?!

Ma théorie est la suivante: on a un syndrome, j’appelle ça le syndrome “enquête exclusive”.

Je me rappelle, il y a quelques années, l’émission “enquête exclusive” avait fait un reportage sur la gendarmerie en Guadeloupe. Bon on connait la ligne éditioriale de cette émission : en gros c’est montrer la face cachée d’une ville, d’une région, d’un pays. Donc forcément ils vont parler de ce qui ne va pas! Logique!

Les gens ont pété les plombs: “mais pourquoi ne montrent ils que les mauvais cotés des Antilles? Il y a des gens qui font de belles choses et on le montre pas blablablabla….”

Marseille par exemple, est l’une des villes les plus dangereuses de France, toutes les semaines y’a un reportage sur eux, ils font pas tout ça de cinéma, ils savent qu’il se passe de belles choses chez eux aussi tranquille!

Et le syndrome enquête exclusive, ça fait un moment que je l’observe sur les réseaux. Dès qu’on fait le malheur de pointer du doigts quelque chose de négatif sur les Antilles, boum y’a une frange de la population qui va pas prendre ça. Alors on peut pas mettre en exergue nos problèmes alors?

– Un film sur les Antilles: boum les gars vont commencer à noter tous les clichés “ah mais ça se passe pas comme ça en vrai” frère c’est un film, pas un documentaire Arte.

-Kalash sort “Je suis un négro de Mada”, il invite des gars de la cité du guetto tu vois… même des hommes politiques ont ouvert leur bouche “mais je n’ai pas reconnu MA MARTINIQUE, la Martinique c’est aussi des jeunes qui entreprennent qui font de belles choses gnagnagnagna”…

– Un homme fait une bêtise en France “han un Martiniquais encore” … Ouais, épi kissa? 

– Je sors un article HUMORISTIQUE, quelqu’un vient commenter “vous voulez faire fuir les touristes?” frère …ay bwè an dité atoumo sa kay déten’ ou!

La Martinique en l’occurrence a 368 000 habitants et autant de réalités différentes, y’a le bon, le moins bon, comme PARTOUT AILLEURS!

En gros le syndrome enquete exclusive, c’est être complexé de ce qu’on est. C’est ne pas vouloir que les autres voient nos failles, comme si les autres n’avaient pas eux-même de failles, de défauts.
Le syndrome enquête exclusive c’est vouloir qu’on ne parle de soi qu’en bien, comme ci parler des problèmes nous enlevait de la valeur.
Le syndrome enquête exclusive, c’est vouloir que le Français blanc ait une bonne image de nous, comme si la France allait nous lâcher du jour au lendemain parce qu’on était pas parfait?
Le syndrome enquête exclusive, c’est l’enfant qui veut être bien vu de sa maman, qui cherche constamment l’amour l’approbation, la reconnaissance de maman et papa.

On va parler Français: je m’enfous royalement de l’avis des médias nationaux sur notre réalité, je m’enfous des gens qui font pas et ne feront jamais l’effort de comprendre qui nous sommes

Je n’ai pas à rougir quand on fait un reportage sur la violence sur mon île, je n’ai pas à rougir quand on montre que les RVN déboulonnent des statuts, je n’ai pas à m’excuser parce qu’un compatriote a fait des bêtises en France, je ne représente pas cette personne.

Je n’ai pas à avoir honte, je n’ai pas à être gênée que l’étranger voit deux ou trois problèmes chez moi. Ma valeur persiste.

Nous sommes parfaitement imparfaits. Epi kissa? 

Bien sur je comprends la colère, je comprends que ça blesse et qu’on soit tenté de répondre, parce qu’on est clairement insultés par les médias en l’occurrence.

@europe1 – nuançons, eux au moins ils ont fait l’effort de comprendre

Mais,

Je sais qu’on est pas des bwabwas, on est pas des djindjins ici aux Antilles. Nou sa fè moun respecté nou! On a rien à prouver à personne!
Personnellement j’estime ne pas exister à travers le regard de racistes incultes et de faux journalistes.

Bon chacun fait ce qu’il veut, mais je ne dois rien à personne, je connais notre valeur, on ne s’excusera pas d’être ce qu’on est.
Period.

 

 

 

 

Charlina

La Martinique, ma Martinique, retrouvez moi sur mon blog => https://charlinah.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.