Vaccination
Image d'illustration / Freepik.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le lundi 21 décembre dernier, l’Agence européenne du médicament a autorité la mise sur le marché du vaccin Pzifer-BioNTech contre la Covid-19. Trois jours après, la Haute autorité de santé (HAS) rendait son avis concernant la stratégie d’utilisation du vaccin élaboré par Pzifer-BioNTech.

Depuis le 22 décembre, l’organisation logistique se met en place en région avec la livraison et l’installation au CHU de Martinique du premier congélateur qui permet désormais de stocker à -80° les premières doses de vaccins, arrivées le 5 janvier dernier sur notre île. Les livraisons se poursuivront de manière progressive.

Début de la vaccination dès ce vendredi

Pour rappel, la première étape de cette campagne de vaccination concerne les personnes âgées en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et Unités des soins de longue durée (USLD), les professionnels travaillant au sein de ces mêmes établissements et présentant un risque de forme grave de la maladie et les soignants et pompiers de plus de 50 ans ou présentant des comorbidités.
Chez nous en Martinique, au sein des  35 EHPAD et 3 USLD, près de 1 800 résidents sont plus à risque de développer une forme grave et 1 905 professionnels travaillant dans ces structures, se verront proposer cette vaccination contre la covid-19. En tout cas, une phase pilote de cette première étape débutera dès le jeudi 7 janvier 2021. Elle se traduira par la réalisation des consultations pré-vaccinales, indispensables pour recueillir le consentement éclairé des résidents en EHPAD et USLD, suivi de la vaccination des premières personnes qui le souhaitent, puis de la vaccination des professionnels de santé.

Des centres de vaccination dédiés aux professionnels de santé

Un premier centre de vaccination dédié aux professionnels de santé de plus de 50 ans ou ceux ayant des facteurs de comorbidité a été mis en place au CHUM. Deux autres centres devraient ouvrir dans les prochains jours, associant l’hôpital et la médecine de ville, portant dans un premier temps à 3, le nombre de centres dédiés à la vaccination en Martinique.

La livraison et l’approvisionnement des vaccins

Les 35 EHPAD et les 3 USLD en Martinique seront approvisionnés en vaccins tout au long de cette première étape de la campagne qui durera 6 à 8 semaines (à compter de mi-janvier 2021), le vaccin nécessitant l’administration d’une deuxième dose 21 jours après la première injection.

Quelques informations en plus

Avant de recevoir le vaccin, une consultation médicale sera proposée à chaque personne, à cette occasion le médecin s’assurera :
  • de son état de santé
  • de l’absence de contre-indications
  • de son consentement après l’avoir informé des bénéfices et des risques de la vaccination
Dans les EHPAD et USLD, les familles des patients et des résidents seront associées. Lorsque le vaccin sera livré à l’établissement, la vaccination des personnes volontaires sera effectuée par un médecin ou un infirmier supervisé par un médecine. La vaccination se fera en deux injections, espacées de 21 jours.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un temps plus humide prévu la nuit prochaine et ce jeudi en Martinique

Article précédent

Une campagne d’affichage 4/3 sur la banane fait polémique en Martinique

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer