Moustique
Moustique.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les indicateurs de surveillance des dernières semaines au sujet de l’épidémie de dengue témoignent d’un ralentissement très significatif de la circulation virale en Martinique, bien que le nombre hebdomadaire estimé de cas cliniquement évocateurs de dengue dépasse encore les valeurs des seuils épidémiques. Selon Santé Publique France, ce nombre est inférieur de 90% au nombre estimé de cas à l’acmé de l’épidémie. Celle-ci continue donc de refluer.

En dépit de cette accalmie épidémique, il convient de rester vigilants et de poursuivre l’adoption des gestes préventifs préventifs : destruction des gîtes larvaires, protection individuelle avec des répulsifs, utilisation de moustiquaires, de raquettes électriques.

17 décès liés à la dengue

Alors que tous les regards étaient tournés vers la covid-19 qui a fait plus de 40 décès, la dengue, elle aussi faisait des ravages. En effet, depuis le début de l’épidémie, on dénombre 17 décès, dont 14 depuis septembre 2020. Pour conclure, depuis le début de l’épidémie, 32 000 cas ont été confirmés comme cliniquement évocateurs. La Martinique reste placée en Phase 4 niveau 1 du PSAGE* dengue : épidémie confirmée.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les habitants de Morne Pitault impactés par coupures d’eau depuis plusieurs semaines

Article précédent

Eau potable : casse majeure sur une canalisation principale d’adduction de Trinité et du Robert

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer