Avion militaire
Un transall C160 . Photo : Forces armées.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les armées françaises vont fournir une aide logistique pour mener à bien la prochaine campagne de vaccination contre le Covid-19 dans les territoires d’Outre-mer, a annoncé vendredi soir le ministère des Armées. «A la suite d’une demande du ministère des Solidarités et de la Santé effectuée auprès du ministère des Armées, les forces armées vont fournir un appui logistique à la mise en place de la stratégie nationale de vaccination contre la Covid-19», en assurant dans un premier temps «le transport de congélateurs très basse température» nécessaires à la conservation des vaccins vers la Martinique et la Guadeloupe, selon un communiqué.

Ces missions logistiques débuteront dimanche par le transport par avion militaire de deux congélateurs vers Fort-de-France (Martinique) et Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), détaille le ministère. La France a dévoilé mercredi sa stratégie vaccinale: premières vaccinations contre le Covid-19 «dès la dernière semaine de décembre», mais pas avant «la fin du printemps» pour la population non prioritaire. «D’autres missions seront réalisées dans le cadre du déploiement de la stratégie gouvernementale» de vaccination contre le virus, conclut le communiqué, sans autre précision.

Deux congélateurs sont arrivés en Martinique et en Guadeloupe

Hier après-midi (lundi 21 décembre 2020), deux congélateurs de 330 kilos sont arrivés en Martinique et en Guadeloupe par l’intermédiaire d’un avion C-160 Transall de l’armée de l’Air de l’Espace. Cet appareil assure cette manœuvre logistique depuis la France.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage : un nouveau titre de Ti-Blica dévoilé, 3 ans après sa disparition

Article précédent

Choc frontal entre deux voitures à Bellefontaine, l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 972 sur place (VIDEO)

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer