Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique.
Stanislas Cazelles, préfet de la Martinique. Image d'archives.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stanislas Cazelles, le préfet de la Martinique a détaillé les mesures qui s’appliqueront pour la Martinique en ce qui concerne le reconfinement. En début d’après-midi, Jean Castex, le Premier ministre a indiqué que la Martinique serait le seul territoire d’Outre-mer a être concerné par le reconfinement.

« Pour la 5eme semaine consécutif, le nombre de cas positifs a connu une augmentation en Martinique » a indiqué le préfet, Stanislas Cazelles dans sa conférence de presse, ce jeudi après-midi. Pour lui, la première arme est le masque, la deuxième le couvre-feu. Le préfet a précisé le processus qui l’a amené à prendre une telle décision avec la CTM, l’association des maires et les représentants de l’État. Cette mesure prendra effet dès demain, vendredi 30 octobre 2020. Le maître mot, est de rester chez soi. Avec cette mesure, on ralentit efficacement la circulation du virus. Les écoles seront ouvertes, au même titre des crèches ou encore des collèges et lycées. Il sera possible de circuler pour les parents qui souhaiteront accompagner leur enfant.

Quels commerces concernés ?

En ce qui concerne les commerces, seuls ceux dits « essentiels » resteront ouverts. C’est-à-dire, l’alimentaire, pharmacie, opticien, agence bancaire, magasin de réparation automobile ou encore dans le télécom. Les commerces de vêtements, chaussures, les restaurants, les bars, les salles de sport, les coiffeurs, les salons de beauté ou encore les magasins de décoration de meubles vont fermer.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Martinique toujours en vigilance jaune pour fortes pluies et orages, ce jeudi

Article précédent

Confinement : toutes les manifestations de Tropiques-Atrium sont annulées

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer