Soleil
Image d'illustration.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sécheresse continue d’intéresser la Martinique, et ce, depuis plusieurs mois. Notre île n’a plus connu pareille situation depuis près de 30 ans. Le mois de mai qui vient tout juste de s’écrouler est venu aggraver une situation déjà très critique. En effet, selon Météo-France, en mai, la plupart des stations enregistrent des déficits entre 70 et 90%.

Au Vauclin, on enregistre 8mm d’eau en mai pour une normale de 89mm, Fort-de-France 18 mm contre 132 mm, le Robert, 24 mm contre 122mm. Et même sur le relief, la situation reste inchangée. À Saint-Joseph, 54mm contre 167mm ou encore au Gros-Morne 82mm contre 300mm. Ce déficit vient s’ajouter à ceux des deux mois précédents. Toujours selon Météo-France, le trimestre mars-avril-mai atteint des records de faible pluviométrie depuis 30 ans sur la plupart des stations.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécheresse : le Morne Larcher complètement sec

Article précédent

Le policier impliqué dans la mort de Georges Floyd désormais poursuivi pour « meurtre »

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer