•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Visibilité réduite, sensation d’étouffement, yeux et gorge qui piquent ou encore chaleur, vous ne rêvez pas. L’imposante brume de sable d’une densité rarement atteinte sur le bassin Atlantique annoncée depuis plusieurs jours a débuté cette nuit sa traversée des Petites-Antilles.

Il suffit de mettre le nez dehors pour s’en apercevoir. La qualité de l’air qui s’était pourtant légèrement améliorée, se dégrade au fil des heures pour atteindre du 10 sur 10 (indice ATMO), voire plus si l’indice allait au-delà de 10. Malheureusement, une amélioration est attendue dans la nuit de mercredi à jeudi prochain avec l’arrivée d’une nouvelle onde tropicale. D’ici là, il est demandé aux personnes fragiles et souffrantes de se protéger. Les différentes mesures de Madininair et de la Préfecture sont toujours d’actualité.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des écoles de Fort-de-France à compter du lundi 22 juin 2020

Article précédent

Coronavirus en Guyane : 278 nouveaux cas de covid-19 confirmés et un décès supplémentaire en ce jour de fête des pères

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer