À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Odyssi introduit la SME devant la justice, le préfet saisi par la sénatrice

Il y a deux jours, Odyssi a été condamné par le tribunal judiciaire de Fort-de-France suite à une plainte collective d'un collectif d'abonnés mécontents. Aujourd'hui, c'est la SME qui a été introduit en justice par Odyssi. Le préfet lui a été saisi par Catherine Conconne, la sénatrice.

Abonnez-vous à :  

« Rien ne va plus ! Dans le dossier de l’eau, il faut de la transparence dans la distribution. Je viens de saisir le préfet, ça suffit ». Ce sont les mots de Catherine Conconne, la sénatrice au sujet du dossier de l’eau qui fait la UNE des médias depuis plusieurs jours. En effet, il y a deux jours, l’opérateur Odyssi a été condamné par le tribunal judiciaire de Fort-de-France, suite à une plainte d’un collectif d’abonnés mécontents (160 personnes environ) victime de coupures d’eau de longue durée, et ce, en pleine crise sanitaire liée au coronavirus.

Suite à sa condamnation, Odyssi a indiqué via un communiqué de presse publié, ce samedi en début de soirée, ne pas comprendre cette décision du tribunal « qu’elle estime étrange et injuste ». Dans ce même communiqué, l’opérateur « déplore ce manque d’eau qui impacte certains quartiers et rappelle qu’elle met tout en oeuvre pour livrer de l’eau à ses abonnés, dès lors qu’elle en contrôle la production ».

« Finalement, tant que notre fournisseur d’eau sur le Lamentin, la SME, ne nous livre, nous sommes dans l’impossibilité d’exécuter le jugement. Nous introduisons donc une action en justice contre la SME pour le non-respect du contrat qui nous lie, quant à la livraison d’eau sur le Lamentin et Saint-Joseph » indique toujours Odyssi. Un communiqué qui a mis le feu aux poudres sur les réseaux sociaux. La question que nous pouvons nous poser aujourd’hui, est pourquoi avoir attendu cette action en justice des abonnés pour se retourner contre la SME ?

En tout cas, Catherine Conconne, la sénatrice a saisi le préfet de Martinique, Stanislas Cazelles sur ce dossier de l’eau qui devient de plus en plus problématique, en pleine période de sécheresse ardue et de crise sanitaire liée au coronavirus.

À suivre donc…

Laissez votre avis

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité