“Grâce au port du casque, je suis vivant» indique un cycliste victime d’un violent accident

Nicolas Hemmer est un miraculé. Victime d’un grave accident de vélo, il a la vie sauve grâce au port de son casque.

21 côtes cassées, 4 vertèbres, les deux omoplates et une clavicule aussi, un double pneumothorax et une oreille à moitié arrachée. C’est le lourd bilan médical de Nicolas Hemmer après un accident de vélo le 1er mai dernier près de Morges (canton de Vaud). Ce cycliste est un vrai miraculé. En effet, le port du casque lui a sans doute sauvé la vie. Un casque qui a pris cher dans le choc puisqu’il a été littéralement coupé en deux.

Suite à ça, Nicolas Hemmer a souhaité faire passer un message. «Quand on me l’a montré, j’étais aux soins intensifs, se souvient l’ex-sapeur pompier volontaire. Mais j’ai tout de suite compris que je devais en faire quelque chose pour sensibiliser les gens. La prévention, c’est toute ma vie.» En tout cas le message est passé. Son histoire est devenue virale et montrée dans les écoles un peu partout dans le monde.

En ce qui concerne sa santé, le cycliste a encore quelques semaines de rééducation. Sa récupération se passe plus vite que prévue. En tout cas son casque lui, “trône” dans son salon. «Juste pour me rappeler à quel point je lui suis reconnaissant, et à quel point la vie ne tient qu’à un fil!»

Laissez votre avis
Share Button

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.