Automobile : le contrôle technique sera plus sévère et plus cher à partir du 1er mai 2018

Le contrôle technique de votre véhicule sera plus sévère et plus cher et ce à partir de mai 2018. Une directive européenne qui va donc imposer plus de vérifications lors des contrôles techniques.

Les automobilistes ne seront certainement pas content de cette information. Et pourtant, une directive européenne va imposer plus de vérifications lors des contrôles techniques à partir de mai 2018.

Alors qu’à l’heure actuelle 124 points de contrôle sont passés au crible ce qui nécessitait en cas de problème une réparation du véhicule qui fait l’objet d’une contre-visite, à partir de 1er mai ce ne sont pas moins de 400 points qui seront inspectés par les contrôleurs.

Mais ce n’est pas tout ! La directive ajoute une centaine de défauts critiques, interdisant la circulation du véhicule jusqu’à ce que le problème soit réglé. “Un plastique en-dessous du moteur qui serait prêt à tomber c’est une interdiction de circuler”, indique un professionnel à Europe 1.

L’objectif est de ne plus avoir d’épaves roulantes sur les routes.En cas de non-respect de ces nouvelles règles, l’automobiliste risque une amende de 135 euros.

Pour éviter que certaines ne passent à travers, une vignette sera apposée sur le pare-brise, autorisant le conducteur à rouler une journée avant d’aller au garage faire les réparations nécessaires. 

De leur côté, les contrôleurs techniques préviennent qu’avec beaucoup plus de points à vérifier, les contrôles vont durer plus longtemps. Et par la force des choses, ils vont devoir augmenter les tarifs.

Laissez votre avis

*

Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.