L'actuMartiniqueSanté

« Les services des urgences ne sont aucunement menacés de fermeture » indique le CHU de Martinique

Hôpital Pierre Zobda Quitman.Hôpital Pierre Zobda Quitman. Photo : Centre hospitalier Universitaire de Martinique

Ce jeudi 19 mai 2022, une information a été diffusée sur les réseaux sociaux indiquant une fermeture imminente des services d’urgences du CHU de Martinique. Une information largement diffusée et partagée sur les réseaux. Suite à ça, l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le CHU de Martinique ont tenu à rassurer la population à travers un communiqué de presse en indiquant que « les services d’urgences ne sont aucunement menacés de fermeture, même partielle ».

Dans ce même communiqué, le CHUM indique qu’effectivement, l’activité est actuellement soutenue et complexe, et ce, pour de multiples raisons : reprise de l’épidémie de covid, recrudescence de passages de patients pour des pathologies hors covid, épuisement et absentéisme des personnels après ces deux années écoulées de crise sanitaire.

Cependant, la prise en charge de la population martiniquaise et les enjeux d’organisation de la fluidité des parcours patients demeurent toujours au centre des préoccupations du CHUM.

« À ce titre, nous tenons à saluer l’investissement sans faille de la communauté hospitalière dans son ensemble et notamment les équipes des divers services d’urgences qui font preuve d’un grand professionnalisme avec des conditions de travail difficiles au quotidien. »

Pour le CHUM et l’ARS, la continuité des soins reste maîtrisée. Il est d’ailleurs été prévu d’adapter les ressources médicales et paramédicales à l’activité afin de garantir une offre de soins pérenne et de qualité dans les conditions de travail les plus optimisées, d’ouvrir des lits de médecine polyvalente en aval des urgences afin de réduire le nombre de patients en attente dans les couloirs des urgences et de maintenir la capacité à accueillir les patients covid nécessitant une hospitalisation. Actuellement, 40 lits sont ouverts au total sur le CHUM.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.