EducationMartinique

Le SE-UNSA fait part de ses premiers retours sur le déroulement de la rentrée scolaire après les fêtes

salle de classeImage d'illustration.

La rentrée des classes a eu lieu chez nous en Martinique, le lundi 3 janvier 2022, en pleine recrudescence des cas de covid-19 sur notre île. Si le protocole sanitaire dans les écoles a évolué, le SE-UNSA fait part de ses premiers retours sur le déroulement de la rentrée scolaire, notamment quant aux inquiétudes prévisibles sur les nombreuses absences de personnels et d’élèves et les attentes de livraison de matériel de protection.

Le SE-UNSA a exprimé lors d’un point sur la situation sanitaire en bilatérale avec le cabinet MENJS. Le syndicat a rappelé ses demandes urgentes sur l’évolution de la gestion de crise pour que l’Ecole puisse continuer d’accueillir les élèves sans mettre en danger personnels et élèves :

  • remettre la possibilité de fermeture de classe ou d’établissement dans les décisions à envisager pour stopper au plus vite un cluster
  • outiller les directrices et directeurs pour réceptionner les nombreuses attestations sur l’honneur des tests et autotests réalisés par les élèves
  • équiper les personnels d’un masque plus protecteur (chirurgical ou FFP2)
  • livrer de nouveaux autotests à destination des élèves et des personnels
  • cesser d’exiger un travail en distanciel des personnels asymptomatiques en arrêt pour cause de Covid

Le SE-UNSA a également fait part de ses demandes de modifications/ajouts dans le cadre légal que représente la Foire aux Questions (FAQ) afin de clarifier certaines conduites à tenir voire éviter les interprétations abusives :

  • supprimer la consigne du cumul enseignement présentiel/distanciel en réécrivant le paragraphe précisant que « les élèves isolés bénéficient de l’apprentissage à distance » : les durées d’isolement étant réduites, ces élèves doivent être gérés comme tout élève absent quel que soit le motif.
  • la procédure à suivre lorsqu’il y a des cas positifs doit être modifiée pour être claire et tenable. Pour maintenir les écoles, collèges et lycées ouverts sur le long terme, il faut savoir fermer ponctuellement les classes rapidement pour les rouvrir après 7 jours, avec des résultats de tests négatifs à l’issue de cette période. Le cumul enseignement en présentiel/distanciel doit être stoppé !
  • le recrutement d’enseignants dédiés au remplacement qui a été annoncé au SE-UNSA avant les vacances de noël en réponse à son alerte sociale doit être effectif et conséquent. La règle du non-brassage des élèves lorsqu’il y a une absence non-remplacée doit être respectée partout.
ZayActu.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.