Serge Letchimy
Serge Letchimy

En ce vendredi 12 novembre 2021, une lettre a été adressée à Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé dans le cadre de la mission de médiation envoyée en Martinique. Dans ce courrier envoyé par Serge Letchimy, président du conseil exécutif de la CTM, ce dernier salue le travail de « discussion et d’écoute » engagé entre des représentants des personnels et les membres de la médiation, il enjoint chacun à conserver une posture constructive et à rechercher des solutions concrètes afin trouver la voie de l’apaisement et de mettre un terme au conflit en cours.

En réponse à l’intersyndicale qui l’avait saisi et en lien avec les membres de la médiation, le Président du Conseil Exécutif formule deux requêtes au ministre VERAN :

  • Intégrer les infirmiers, les sages-femmes et les podologues, actuellement parties prenantes à l’intersyndicale, aux discussions en cours de la médiation ;
  • Transposer les mesures et modalités d’évolution proposées dans le cadre de la médiation, qui pourraient être arrêtées afin de tenir compte de la situation locale, aux champs des secteurs sanitaire, social et médico-social.
L’apaisement est une obligation après tant de drames auxquels nous avons dû tous, ensemble, collectivement, faire face.

Serge Letchimy rappelle au Gouvernement sa disponibilité pour avancer sur les propositions formulées, alors qu’il se trouve actuellement dans l’Hexagone pour poursuivre les négociations avec le Gouvernement sur le plan de développement de la Martinique et dans le cadre de la prise de la présidence par la Martinique de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques de l’Union Européenne.

Une rencontre entre le président du conseil exécutif et le ministre des Outre-mer est prévue, ce lundi.


Transport dans le centre : reprise des derniers départs à 20H

Article précédent

Deux blessés dans une violente collision entre une moto et une voiture au Morne des Esses

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Martinique

Tu pourrais aussi aimer