EuropeFranceL'actu

Seine-et-Marne : un individu poignarde deux vendeurs à la suite d’un différend sur une facture de téléphone dans un centre commercial

Un homme a été arrêté ce samedi en début d’après-midi au centre commercial de Claye-Souilly, en Seine-et-Marne, après avoir tué à l’arme blanche un vendeur d’une boutique Bouygues Telecom et grièvement blessé un autre.

• Un jeune de 18 ans tué

« Le vendeur tué était un jeune de 18 ans, employé dans ce magasin. Il venait de décrocher son baccalauréat », a annoncé la procureure de Meaux, Laureline Peyrefitte, lors d’une conférence de presse ce samedi soir. L’autre victime, grièvement blessée, a été transportée à l’hôpital. Il s’agit d’un jeune de 20 ans en contrat d’alternance dans ce magasin.

• L’agresseur placé en garde à vue

L’assaillant présumé est un homme de 62 ans. Il a été placé en garde à vue ce samedi soir.

Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire et tentative d’homicide volontaire.

• Un différend autour d’une facture

Selon nos informations, cet homme de 62 ans s’est présenté dans ce magasin aux alentours de 13h30 ce samedi après-midi. Il s’en est d’abord pris verbalement à l’employé âgé 20 ans.

« Vraisemblablement, l’enquête permettra de confirmer cela, le différend est né d’une difficulté de facturation », a détaillé la procureure de Meaux, précisant que l’individu s’était déjà rendu dans ce magasin.

« Tout à coup, l’individu s’en est pris physiquement à l’employé en lui portant un violent coup de couteau au niveau du thorax », poursuit la procureure. « Il s’en est ensuite pris au second employé en lui portant un coup de couteau dans la région du coeur. Une autopsie permettra de savoir précisément les causes du décès. »

Les deux victimes sont d’abord parvenues à s’enfuir du magasin, avant de s’effondrer dans la galerie marchande. Des témoins sont alors venus à leurs secours et les pompiers ont rapidement été dépêchés sur place. Parmi eux, Mohamed et trois autres individus qui ont aidé à maîtriser l’assaillant.

Malheureusement, le jeune homme de 18 ans est mort des suites de ces blessures.

• Un troisième employé visé

Selon nos informations, l’agresseur a voulu s’en prendre à un troisième employé du magasin Bouygues Télécom. Mais celui-ci est parvenu à s’enfuir.

« Il s’est fait interpeller un peu plus loin par quatre personnes. Parmi eux, se trouvaient un policier en civil et un surveillant pénitentiaire », explique la procureure. « Ces derniers ont permis l’arrestation de l’agresseur présumé. »

• Bouygues Telecom exprime « son émotion »

Dans un tweet, Bouygues Telecom a exprimé son « émotion » à la suite de cette « tragique agression ». « Rien ne justifiera jamais un tel geste et une telle violence », a ajouté l’opérateur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.