À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Quelques échanges tendus à l’arrière du palais de justice à Fort-de-France, deux manifestants en détention provisoire

Les forces de l'ordre ont fait l'usage de bombe lacrymogène, ce jeudi après-midi à l'arrière du palais de Justice à Fort-de-France. Deux des quatre manifestants qui avaient été déférés ce jeudi, suite au saccage de la boutique de la distillerie JM au Macouba, dormiront en prison ce soir.

En ce jeudi 4 mars 2021, 4 manifestants étaient déférés au palais de Justice à Fort-de-France en comparution immédiate suite à leur garde à vue à la gendarmerie du Robert et de Trinité mercredi. À la suite de cette audience, il a été décidé de placer deux d’entre eux en détention provisoire à Ducos, deux autres sont laissés libres, sous contrôle judiciaire en attente de leur procès, le 24 mars prochain.

Pour rappel, ces militants sont poursuivis pour dégradation de la boutique de la distillerie JM au Macouba le 13 février dernier. Ces derniers dénonçaient la présence du drapeau aux 4 serpents sur les bouteilles de rhum vendus par la distillerie JM.  

Il faut noter que quelques échanges assez tendus ont été enregistrés entre, ce jeudi en fin d’après-midi entre force de l’ordre et quelques personnes du comité de soutien aux militants à l’arrière du palais de Justice sur la route menant vers le centre commercial Perrinon.

Les forces ont dû faire usage de bombes lacrymogènes afin de disperser les manifestants avant de rebrousser chemin. Ce matin, ce même comité était déjà présent avec drapeaux et banderoles pour montrer tout leur soutien.

Chaîne Telegram ZayActu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.