À la uneActualitésCaraïbesEuropeFranceGuadeloupeMartinique

Les écoles, collèges et lycées fermeront en cas de circulation très active du covid-19

Le ministère de l'Education Nationale a indiqué ne pas exclure une fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique précise en cas de circulation très active et localisée du covid-19.

Les grandes vacances sont très bientôt terminées, la rentrée scolaire 2020-2021 approche à grand pas et inquiète particulièrement les parents, mais aussi les personnels. Avec cette crainte de reprise de l’épidémie de covid-19, la rentrée scolaire se fera aux dates définie.

Cependant, le ministère de l’Education Nationale a indiqué sur La Provence qu’en cas de circulation très active et localisée du covid-19, la fermeture des écoles, collèges et lycées sur une zone géographique précise n’est pas exclue.

En fin de semaine dernière, le ministère de l’Education a mis en ligne sur son site internet, un “plan de continuité pédagogique” à destination des directeurs d’école, chefs d’établissement et professeurs, pour les aider à s’organiser dès la rentrée dans l’hypothèse d’une reprise de l’épidémie. Un protocole strict, similaire à celui du déconfinement, prévoyant l’accueil des élèves en petits groupes, et dans des espaces réaménagés pour maintenir la distance sociale. Des outils et des exemples de “bonnes pratiques” sont à disposition pour faciliter la réorganisation des lieux et des emplois du temps. Si les écoles doivent à nouveau limiter leur nombre d’élèves, les dispositifs d’enseignement à distance testés durant le confinement tels que “l’école à la maison”, les classes virtuelles du CNED ou encore la prise en charge des enfants dans le dispositif périscolaire “2S2C” (sport, santé, culture, civisme), pourraient être mis de nouveau en place.

Pour l’heure, malgré une reprise de la circulation chez nous en Martinique, cette situation n’est pas encore à l’ordre du jour. À suivre donc…

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.