ActualitésEuropeFrance

L’infirmière violemment interpellée par des policiers, placée en garde à vue

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on y voit une jeune infirmière violemment interpellée par des policiers. Elle a été placée en garde à vue pour "outrage". Son avocat parle d'une "femme épuisée physiquement et moralement qui a craqué."

Hier (mardi 16 juin 2020), une jeune infirmière a été violemment interpellée par les forces de l’ordre. Cette dernière participait à la manifestation des soignants sur la place des Invalides à Paris. Cette dernière a été interpellée sans ménagement par les policiers. Elle a été tirée par les cheveux et mise à terre. Sur certaines vidéos, on entend l’infirmière réclamer sa ventoline, un médicament utilisé par les personnes souffrant d’asthme.

« Une jeune femme épuisée physiquement et moralement qui a craqué »

Suite à cette interpellation, la jeune infirmière a été placée en garde à vue pour « outrage » et « violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Selon certaines vidéos, l’infirmière venait de jeter des projectiles sur les forces de l’ordre. L’un des policiers atteint par les projectiles lancé par l’infirmière, devrait déposer plainte ce mercredi. En tout cas, selon BFM TV, l’avocat de la jeune femme, décrit une femme « épuisée physiquement et moralement » qui explique avoir « craqué » face à l’attitude des forces de l’ordre repoussant les manifestants avec des gaz lacrymogènes.

Cette infirmière de 52 ans exerce à l’hôpital Paul Brousse de Villejuif depuis 7 ans: elle gagne 1800 euros par mois et a travaillé entre 10 et 14h par jour pendant la crise du Covid, indique sa famille à RMC. Elle a elle-même contracté le coronavirus. Exerçant en gériatrie, cette mère de famille a vu 20 de ses 36 patients décéder au cours de l’épidémie.

Son avocat dénonce aujourd’hui une « interpellation violente et totalement disproportionnée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité