ActualitésMonde

Coranavirus : près de 600 personnes ont été touchées par le mystérieux virus chinois

Le mystérieux virus chinois, le coronavirus apparu à la mi-décembre en Chine a déjà contaminé près de 600 personnes dans le monde.

Une dizaine de pays a été concernée par au moins un cas du virus chinois, le coronavirus. En effet, cette mystérieuse maladie a déjà touchée au moins près de 600 personnes dans le monde. Pour le moment, le bilan du coranavirus s’élève à 18 morts, tous décédés en Chine. Mais les autorités ont signalé que le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, pourrait « muter » et se propager plus facilement.

La liste des pays qui ont annoncé des cas de maladie due au virus depuis sa propagation à partir de la ville de Wuhan, continue de s’allonger.

Au total, près de 600 personnes ont été contaminées, essentiellement sur le territoire chinois, selon un dernier bilan. Tour d’horizon de la propagation du virus à travers le monde.

Chine

Le virus avait été repéré à la mi-décembre sur un marché de gros de produits de la mer à Wuhan. On ignore encore son origine exacte, mais sa période d’incubation serait d’environ 14 jours.

Une soixantaine de cas de cette pneumonie inconnue avaient été signalés dans le mois, selon CNN. Des mesures d’isolement des patients ont été prises et un travail pour identifier l’origine des pneumonies a été entrepris.

Depuis, la Chine a pris les grands moyens contre le virus, mettant de facto en quarantaine la métropole de Wuhan au cœur de l’épidémie ainsi que la ville voisine, Huanggang.

Corée du Sud

Le premier cas en Corée du Sud est celui d’une Chinoise de 35 ans arrivée le 19 janvier à Séoul en avion de Wuhan.

Etats-Unis

Un homme d’une trentaine d’années ayant séjourné dans la région de Wuhan a été hospitalisé à Everett, non loin de Seattle, où il était arrivé le 15 janvier, ont annoncé le 21 janvier les autorités.

Il avait contacté de lui-même les services de santé le 19 janvier, après l’apparition de symptômes.Un nouveau cas est également suspecté au Texas. Un homme rentrant de Wuhan et présentant les symptômes a été mis à l’isolement chez lui, a indiqué le New York Times. Les tests devraient rapidement confirmer s’il s’agit du virus chinois.

Japon

Le premier cas au Japon est celui d’un trentenaire qui a dû être hospitalisé le 10 janvier pour une forte fièvre et d’autres symptômes. Il était rentré quelques jours plus tôt d’un séjour à Wuhan.

Singapour

L’Etat a annoncé le 23 janvier le premier cas de coronavirus, un homme de 66 ans habitant Wuhan arrivé trois jours plus tôt avec de la fièvre.

Taïwan

Le premier cas enregistré à Taïwan est celui d’une femme d’une cinquantaine d’années arrivée le 20 janvier en provenance de Wuhan, où elle habite, en proie à de la fièvre, toussant et la gorge douloureuse à l’aéroport de Taoyuan de la capitale Taïpeï.

Thaïlande

Le premier cas de contamination en dehors de la Chine a été identifié en Thaïlande le 8 janvier : il s’agit d’une femme revenant d’un voyage à Wuhan.

Puis une voyageuse chinoise de 74 ans souffrant d’une pneumonie liée au coronavirus a été hospitalisée après son arrivée le 13 janvier à Bangkok en provenance elle aussi de Wuhan.

Les autorités ont mis en place des détections thermiques obligatoires dans les aéroports de Bangkok, Chiang Mai, Phuket et Krabi, pour les passagers en provenance des zones chinoises à risques.

Vietnam

Deux Chinois, un homme arrivé le 13 janvier en provenance de Wuhan et son fils habitant à Ho Chi Minh-Ville, dans le sud du Vietnam, ont été hospitalisés, respectivement les 17 et 18 janvier, sur le territoire vietnamien après avoir été testés positifs au coronavirus, ont annoncé le 23 janvier les autorités.

Région semi-autonome de Macao

Les autorités de Macao ont annoncé le 22 janvier un premier cas confirmé dans cette région semi-autonome chinoise du coronavirus, une femme d’affaires de 52 ans qui était arrivée trois jours plus tôt en train de la ville voisine chinoise de Zhuhai.

Hong Kong

Deux personnes ayant récemment séjourné à Wuhan ont été testées positives à Hong Kong, où elles ont été hospitalisées.

Source : AFP/Le Parisien

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité