Plusieurs personnes braquées en Guadeloupe sous la menace d’armes

Dans la nuit de mardi à mercredi (14 septembre 2016) vers 1H45 juste quelques heures après le meurtre du jeune Yohann (15 ans), plusieurs personnes ont été braquées par des individus armés.

Deux braquages avec armes ont été signalés dans la nuit de mardi à mercredi (14 septembre 2016) quelques heures après le meurtre du jeune Yohann qui a traumatisé presque toute la Guadeloupe.

Oui presque toute la Guadeloupe, car certains continuent dans la bêtise. Le premier braquage a eu lieu vers 1H45 à Point-à-Pitre, un individu avec une arme à feu s’est attaqué à trois femmes et leur a dérobé leurs téléphones portables et de l’argent.

Le deuxième braquage lui s’est déroulé 1H plus tard, à Point-à-Pitre encore une fois, deux individus cette fois armés d’armes blanches se sont attaqués à un homme, lui dérobant sa sacoche. Ces deux braquages ont fort heureusement faits aucun blessé…

La violence ne cesse d’augmenter en Guadeloupe, c’est pour cette raison que le gouvernement a décidé d’envoyer quatre pelotons de gendarmerie soit 70 gendarmes, qui arriveront en Guadeloupe dans les tous prochains jours

Laissez votre avis

*

Tags
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.