L'actuMartinique

La vente et la cession de pétards, artifices et de produits chimiques et pétroliers interdites

La préfecture informe de l'interdiction temporaire de cession et de vente de pétards, artifices de divertissement, de produits chimiques et produits pétroliers corrosifs et explosifs en Martinique jusqu'au 2 janvier 2023 inclus.

Image d'illustration.

À l’occasion des fêtes de fin d’année, et par mesure de sécurité, le préfet de Martinique a pris un arrêté portant interdiction temporaire de cession et de vente de pétards et de certains artifices de divertissement ; mais également interdiction temporaire de vente aux particuliers de produits combustibles domestiques, de produits pétroliers et de produits chimiques corrosifs, inflammables ou explosifs et leur transport. Cette mesure s’appliquera du 23 décembre 2022 au 2 janvier 2023 inclus, sur l’ensemble du territoire.

L’utilisation anormale des artifices est trop souvent constatée, en particulier lors des fêtes de fin d’année, au travers de faits de violences urbaines à l’encontre des forces de l’ordre ou contre des édifices, bâtiments ou véhicules. Cette décision s’inscrit également dans le cadre de la prévention contre les risques d’incendies. Enfin, la manipulation des pétards et autres objets explosifs artisanaux, souvent par de jeunes mineurs, entraîne chaque année un très grand nombre d’accidents et de blessures graves aux mains et aux yeux.

Les services de police et de gendarmerie seront chargés de faire respecter ces dispositions. Les contrevenants qui mettent en danger la sécurité des personnes et des biens par l’usage de ces produits encourront une amende.

Les amendes prévues en cas de violation de ces dispositions réglementaires sont les suivantes :

  • contraventions de 4 classe jusqu’à 750 € pour le stockage et de 5 classe jusqu’à 1 500 € pour l’utilisation  des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques ;
  • contraventions de 5 classe jusqu’à 1 500 € pour l’utilisation des artifices de divertissement conçus pour être lancés par un mortier.

Le préfet fait appel à la responsabilité de chacun afin que les fêtes de fin d’année se déroulent en toute
sécurité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.