Barrages en feu, pillages, affrontements avec les forces de l’ordre, la nuit dernière a été très agitée, et ce, dans plusieurs communes de la Martinique. Réveil très difficile en Martinique donc ce jeudi matin. Au Robert, Carrefour Market du centre commercial Créolis et d’autres commerces aux alentours dont la pharmacie ont été incendiés. Sainte-Thérèse a aussi connu une nuit d’horreur avec des affrontements entre bande organisée et les forces de l’ordre. Pour la troisième nuit consécutive, des tirs à balles réelles ont été enregistré à l’encontre des forces de l’ordre.

Ce jeudi matin (25 novembre 2021), il faut savoir que les blocages continuent chez nous en Martinique avec un durcissement de certains blocages. D’autres axes routiers sont ciblés par les manifestants dont le rond-point de Cocotte à Ducos ou encore le rond-point de Tilo au Lamentin, juste après celui de Pelletier qui lui aussi est totalement bloqué. Les giratoires de Mahault ou encore Carrère sont toujours bloqués. Un barrage est en cours d’installation à Fond Lahayé à Schoelcher.

Avec cette quatrième journée de grève générale sur notre île, de grosses perturbations auront lieu dans les écoles, crèches et services municipaux.

Liste des axes bloqués (ZayActu) certains barrages sont filtrants.

– Rond-point de Pelletier au Lamentin
– Rond-Point de Tilo au Lamentin
– Rond-point de Carrère
– Rond-point de Mahault
– Rond-point de Cocotte à Ducos
– Rond-point des Trois-Îlets en sortant de la commune allant vers Rivière-Salée
– Rond-point au niveau de la place Clarissa Jean-Philippe à Sainte-Marie
– Rond Point Cité Barreto St Anne
– Rond point du bourg de Rivière-Pilote

Cet article est mis à jour régulièrement


Le Carrefour Market situé au centre commercial Créolis au Robert incendié cette nuit (VIDEO)

Article précédent

Carrefour Market au centre commercial Créolis au Robert complètement détruit par les flammes

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer