Carte Windy SO2
Carte Windy SO2. Capture d'écran du site windy.com
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’il est difficile de respirer aux Antilles depuis plusieurs jours. En effet, nous sommes concernés par un important épisode de pollution atmosphérique qui selon Madininair est lié à de la brume de sable d’origine saharienne. Cependant, beaucoup se sont aperçus que l’aspect de cette fameuse « brume de sable » est différent que ce que nous avons habituellement. Cette brume est blanchâtre et pourrait faire penser à de la fumée ou autre chose.

Selon nos informations, le taux de concentration en dioxyde de soufre SO2 serait plus élevé que d’habitude. Ce dioxyde de soufre proviendrait, selon l’image que vous avez en UNE de cet article, du volcan du Cumbre Vieja situé à La Palma dans les Îles Canaries en éruption depuis quelques semaines. Depuis plusieurs jours, ce volcan produit d’importantes émanations de dioxyde de soufre (SO2) dont les nuages ont pu concerner la France dès le 23 septembre dernier. Pour l’heure, cette information n’a pas été confirmée par les instances en charge de la surveillance de la qualité de l’air.

Fin de l’épisode de pollution

Madininair qui est l’organisme en charge de la surveillance de la qualité de l’air entre autre en Martinique avait déclenché, sa procédure d’informations et de recommandations. Une procédure qui a été levée par Madininair, ce samedi en début d’après-midi. En effet, cette pollution qui affecte encore notre territoire, ce samedi matin devrait se dissiper progressivement en deuxième partie de journée. La qualité de l’air devrait donc s’améliorer pour laisser place à de la pluie.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise en application du pass sanitaire au CHUM à compter du lundi 11 octobre 2021

Article précédent

La Martinique en vigilance jaune pour fortes pluies et orages à l’approche d’une onde tropicale active

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer