•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis ce lundi matin (14 août 2021), sur les réseaux sociaux, une infox est diffusée concernant une ancienne élue du conseil d’administration du STIS 972 et d’une ex-conseillère territoriale de la CTM, Marie-Line Lesdesma qui serait décédée des suites d’une seconde dose de vaccin. Une publication accompagnée d’une commentaire « Djel tout moun femin ». Un message qui aurait été diffusé sur un groupe fermé et qui a dépassé les frontières du groupe jusqu’à atteindre les proches de la principale concernée. Sur sa page Facebook, le STIS 972 indique :

« Se dégager de toutes responsabilités face à cette fausse et honteuse information et une enquête de police va être ouverte ». Le Stis 972 sera solidaire de la famille et condamne fermement le responsable du relai de ce faux message. Ces propos sont très graves et peuvent inquiéter en plus, les populations soucieuses de se faire vacciner à l’heure ou il est fortement recommandé de le faire. Cet acte sera puni.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Covid-19 : fermeture provisoire du grand marché couvert de Fort-de-France pendant 2 jours pour désinfection

Article précédent

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) versée à partir de ce mardi 17 août 2021

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Martinique

Tu pourrais aussi aimer