À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Sécheresse : incendie et multiplication des départs de feu de broussailles, un arrêté pris par le préfet

Le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles a pris un arrêté face au risque d'incendie et la multiplication des départs de feu de broussailles causés par la sécheresse. 

Ces derniers jours de nombreux départs de feux de broussailles ont fortement mobilisé le service territorial d’incendie et de secours de la Martinique. Afin de prévenir les risques d’incendies, est interdit par arrêté préfectoral publié ce jour, dans les espaces sensibles (bois, forêts, friches et terrains assimilés tels que broussailles et savanes) et jusqu’à une distance de 200 m des espaces sensibles :

  • de fumer et de jeter des mégots ou de jeter des objets en ignition sur ces mêmes voies et sur leurs abords ;
  • d’apporter des allumettes et des appareils producteurs de feu (réchaud à gaz, barbecue…) ;
  • d’utiliser des engins susceptibles de provoquer un départ de feu, notamment les pelles mécaniques, les gyrobroyeurs et les disqueuses ;
  • de faire du feu par les propriétaires de terrain (charbonnage, usage des barbecues et l’incinération des végétaux ou de tout autre déchet) sauf autorisation délivrée par le maire.

En cas de non-respect de ces interdictions, les contrevenants sont passibles d’une amende de 4° classe (135 euros). S’ils ont provoqué un incendie, ils encourent une peine d’un an d’emprisonnement et sont passibles d’une amende de 15 000 euros. Ces interdictions sont applicables jusqu’à la fin de la période de sécheresse.

La responsabilité de tous en cette période de carême garantit notre sécurité collective et préserve la ressource en eau.

Chaîne Telegram ZayActu

Source
Préfecture de Martinique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.