Hôpital Pierre Zobda Quitman.
Hôpital Pierre Zobda Quitman. Photo : Centre hospitalier Universitaire de Martinique
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux guyanais connaissent depuis plusieurs semaines une très forte activité liée à l’épidémie de covid-19. Cette activité va encore augmenter dans les prochains jours au regard de la circulation très active du virus, dans un contexte de couverture vaccinale faible. Le dispositif STRATEVAC a été déclenché.

Les recrutements, déprogrammations de soins, interruption des formations, recours massif aux heures supplémentaires, renforts reçus du service de santé des armées, ont permis de créer des lits de réanimation supplémentaires (41 lits de réanimation, contre 13 avant la crise covid). Mais dans un contexte d’épuisement de professionnels de santé, de contamination de certains d’entre eux, et d’afflux de malades graves, les capacités sont très proches de la saturation.

Des malades évacués vers la Martinique

Afin de pouvoir accueillir en toute sécurité les prochains malades graves, le dispositif Stratévac (évacuations stratégiques) est de nouveau enclenché. Il s’agit d’évacuer vers la Martinique certains patients réanimatoires covid stabilisés. La Martinique connaît effectivement une forte décrue de l’épidémie et est en mesure d’accueillir des patients guyanais. La liste des patients éligibles aux évacuations sera déterminée par les médecins guyanais, en lien avec leurs collègues de Martinique.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un appel à témoins lancé par les gendarmes afin de retrouver une femme de 57 ans portée disparue au Marin

Article précédent

Bagarre générale et plusieurs coups de feu tirés la nuit dernière au Saint-Esprit lors d’une fête

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer