ActualitésCovid-19France

AstraZeneca : décès d’une femme de 38 ans à Toulouse, sa famille porte plainte contre X pour homicide involontaire

Une femme âgée de 38 ans est décédée des suites d'une thrombose deux semaines après avoir reçu la première injection du vaccin AstraZeneca à Toulouse. Sa famille a décidé de porter plainte contre X pour homicide involontaire.

Une assistante sociale âgée seulement de 38 ans est décédé, le lundi 29 mars des suites d’une thrombose survenus 14 jours après avoir reçu l’injection du vaccin AstraZeneca, juste avant sa suspension provisoire dans plusieurs pays de l’Union Européenne dont la France. La famille de la jeune toulousaine a décidé de porter plainte contre X pour homicide involontaire, ce vendredi 2 avril 2021. Selon nos informations, la jeune femme est décédée à l’hôpital Purpan.

“Pas une démarche d’accusation mais d’interrogation”

Les proches de la victime ont saisi Maître Etienne Boittin, un avocat qui intervient déjà dans le dossier de l’étudiant nantais de 26 ans mort à la mi-mars, à son domicile, d’une thrombose abdominale. “L’objectif, à travers cette plainte, c’est d’ouvrir des investigations pour faire toute la lumière sur cette affaire”, a déclaré cet avocat du barreau de Saint-Nazaire au micro de France Bleu Occitanie. “Nous ne sommes pas dans une démarche d’accusation mais d’interrogation, il n’est pas question de clouer au pilori un hôpital ou un laboratoire” poursuit-il. A ce stade, il apparaît que la jeune femme trentenaire ne souffrait pas de problème de santé particulier.

Source
Midi Libre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un Adblock a été détecté dans votre navigateur. Afin de pouvoir accéder gratuitement à nos différents articles, il est demandé de désactiver votre logiciel.