Chat
Image d'illustration
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est une nouvelle mesure qui est entrée en mesure à la fin de l’année 2020. Tous les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent être obligatoirement identifiés par tatouage ou par une puce électronique. En effet, si ce n’est pas le cas, le propriétaire de l’animal encourt jusqu’à 750 euros d’amende. Cette mesure vise à lutter contre les abandons. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire de l’animal encourt jusqu’à 750 euros d’amende.

Le défaut d’identification des chats est en effet désormais sanctionné par une contravention de 4e classe, comme le rapporte le ministère de l’Agriculture. Une mesure qui rentre en application depuis le décret publié il y a quelques jours, le 20 décembre dernier au Journal Officiel. Cette mesure a été prise afin de  lutter contre les abandons des chats et responsabiliser les maîtres.
Auparavant, seuls les chats vendus de plus de sept mois étaient soumis à cette obligation. Désormais elle s’applique pour tous les chats nés après  le 1er janvier 2012. Ce qui va permettre d’étendre l’habilitation aux contrôles d’identification aux gardes champêtres et aux policiers municipaux.
 

Plan de lutte

Dans son plan de lutte contre l’abandon des animaux de compagnie, Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture a développé trois axes : la sensibilisation avec un certificat pour toute adoption, une communication aux écoliers, l’encadrement des ventes en ligne ou sur des marchés ambulants ; l’accompagnement avec l’investissement dans des refuges, l’accès aux soins des vétérinaires pour les plus démunis et la création d’un observatoire de la protection animale et les sanctions avec notamment cette mesure mais aussi le renforcement de celle en cas de maltraitance animale.

Davantage de chances de les retrouver

Une bonne nouvelle pour ceux qui aiment leur félin, en cas de perte, les chats identifiés par une puce électronique ou un tatouage ont 80 % de chances d’être rendus à leurs propriétaires.

15 millions de chats domestiques en France

Avec 15 millions de chats domestiques comptabilisés en France en 2020, selon les estimations recensées par la Fédération de fabricants d’aliments pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers, il est certain que beaucoup ne sont pas – encore – identifiés…Sachant que 25 % des chats seulement sont aujourd’hui identifiés, contre 75 % pour les chiens…


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Indonésie : un Boeing 737-500 de la compagnie Sriwijawa disparait des radars, ce samedi 9 janvier

Article précédent

Réunion : deux enfants de 3 ans se noient accidentellement dans une piscine

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer