•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce dimanche 17 janvier 2021, plusieurs centaines de personnes s’étaient données rendez-vous à Fort-de-France afin de défiler dans les rues de la ville capitale. Hier, les festivités se sont déroulées au quartier Dillon, alors que les forces de l’ordre eux étaient postées au centre-ville depuis le début de l’après-midi afin d’empêcher la tenue de ce vidé.

En effet, dimanche dernier, un vidé avait eu lieu dans le centre-ville non-loin du commissariat de police et donc de la préfecture. Le préfet, Stanislas Cazelles avait immédiatement condamné ces actes « irresponsables » tout en appelant à la responsabilité de tous en ce temps de crise sanitaire liée à la covid-19. Il avait aussi informé que la Justice sera saisie pour poursuivre les organisateurs et les participants. Des mesures de prévention renforcées seront également mises en place. Malgré cette condamnation, les carnavaliers semblent déterminer à continuer.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie criminel dans un hangar de bananes au François, le préfet condamne ces agissements

Article précédent

Covid-19 : la Norvège enquête sur treize décès de patients âgés qui ont été vaccinés

Article suivant

1 Commentaire

  1. […] Dimanche dernier (17 janvier 2021), près de 200 personnes et de nombreux bateaux à moteur se sont retrouvés à Grande Anse aux Anses-d’Arlet à l’occasion d’une fête en dépit des règles sanitaires en vigueur pour faire face à la covid-19 chez nous en Martinique. Pratiquement au même moment, c’est un vidé qui a été organisé à Dillon à Fort-de-France… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer