ActualitésCaraïbesHommagesMartinique

Les hommages se succèdent sur les réseaux sociaux suite à l’annonce du décès de Jean-Marc Moutamalle

Jean-Marc Moutamalle était âgé de 50 ans. Il est malheureusement décédé la nuit dernière de la dengue. L'annonce de son décès ce samedi matin a fait l'effet d'une bombe sur les réseaux sociaux. Depuis, les hommages n'arrêtent pas. 

Les professionnels de santé et plus particulièrement les infirmier(e)s sont en deuil. En effet, Jean-Marc Moutamalle est malheureusement décédé la nuit dernière de la dengue. Il était âgé de 50 ans. Depuis l’annonce de son décès, les hommages n’arrêtent pas sur les réseaux sociaux. Une mauvaise nouvelle qui plonge ami(e)s, proches et famille dans une profonde tristesse.

Convirgence infirmière a tenu à lui rendre hommage sur sa page Facebook « Convergence Infirmière a eu l’immense tristesse d’apprendre le décès de Jean-Marc Moutamalle, à l’âge de 50 ans. Adhérent de Convergence Infirmière Martinique, Jean-Marc était un combattant, un homme dynamique et attachant toujours prêt à se mobiliser pour sa profession et pour son île, toujours prêt à agir et à aller de l’avant. Nous adressons toutes nos condoléances et nos pensées affectueuses à sa famille et à ses proches, en particulier sa compagne et ses enfants. Nous pensons également à nos amis de Convergence Infirmière Martinique, eux aussi sous le choc. À la place qui est la sienne, Convergence Infirmière fera de son mieux pour accompagner la famille et les proches de Jean-Marc plongés dans cet immense et brutal chagrin. »
Jean-Marc était décrit comme quelqu’un de joyeux, gentil avec la joie de vivre et le sourire. Il était aussi passionné de danse avec un grand coeur. Il laissera un grand vide.

Une épidémie de dengue qui fait des ravages

Comme annoncé dans un article publié ce samedi matin sur notre site internet, l’épidémie de dengue qui a débuté sur notre île, il y a maintenant une année a en effet fait deux nouveaux décès. Il est vrai que la circulation du virus est actuellement en nette diminution. Cependant, l’épidémie se poursuit avec des valeurs hebdomadaires qui restent élevées et supérieures aux valeurs des seuils épidémiques. Beaucoup qui ont été atteint par la dengue ont indiqué que la dengue est terrible.

La vigilance vis-à-vis du maintien des mesures de lutte contre le moustique vecteur reste donc de mise en cette période de fortes pluies et inondations. Au total, 14 décès sont survenus en milieu hospitalier et à domicile. Ils ont été notifiés depuis le début de l’épidémie, dont 11 depuis début septembre. Nous avons une pensée sincère pour les familles touchées et endeuillées par la perte d’un proche.
N’hésitez pas à votre tour à lui rendre hommage en laissant un commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité