Moustique
Moustique.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alors que nous faisons face à un rebond de l’épidémie de covid-19 en Martinique, notre île n’est pas non plus épargnée par celle de la dengue, virus transmis par le moustique. En effet, la circulation du virus de la dengue reste très active sur notre territoire avec près de 1 000 cas cliniquement évocateurs pour le seul mois d’août dernier.  Pratiquement toutes les communes de la Martinique sont touchées par la dengue. Seules les communes de Fonds-Saint-Denis, Grand-Rivière et Basse-Pointe ne le sont pas pour le moment.

communes touchées par la dengue 4 septembre 2020

Communes touchées par la dengue au 3 septembre 2020.

On estime que 4340 patients ont consulté un médecin généraliste libéral pour suspicion de dengue au cours des 4 dernières semaines soit un tiers des 12 730 cas suspects vus en consultation depuis le début de l’épidémie.

Surveillance des cas graves de dengue hospitalisés en réanimation/ soins intensifs

Sept cas graves autochtones de dengue ont été hospitalisés dans un service de soins intensifs ou réanimation. La dernière hospitalisation en réanimation date de la semaine 34 (fin-août). Deux des sept patients sont décédés (février et juin 2020) et classés comme étant directement liés à la dengue. Un troisième décès, classé comme indirectement lié à la dengue, est survenu fin juin 2020.

Surveillance des admissions aux urgences pédiatriques (MFME du CHU de Martinique)

Depuis le début de l’épidémie, le nombre hebdomadaire des admissions aux urgences pédiatriques n’a cessé d’augmenter pour atteindre en semaine 2020-35 près d’une centaine d’admissions. Au cours des quatre dernières semaines, le nombre hebdomadaire moyen des admissions dans le service des urgences pédiatriques était de 75 versus 47 pour la période antérieure couvrant les semaines 2020-28 à 2020-31.

Depuis le début de l’épidémie en Martinique on dénombre 12 730 cas cliniquement évocateurs. Depuis février 2020 on enregistre 7 cas graves dont trois décès. Non seulement l’épidémie de dengue continue, mais il s’intensifie.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une brume de sable assez épaisse traverse, ce jeudi la Martinique et dégrade la qualité de l’air

Article précédent

L’échangeur de Chateauboeuf-Pointe des Sables sur la RN9 de nouveau opérationnel

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer