À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Disparition inquiétante d’une Martiniquaise de 67 ans sur Paris depuis samedi

Samedi dernier, Jocelyne, âgée de 67 ans et d'origine martiniquaise est portée disparue à Paris. Elle a été vue pour la dernière fois aux urgences du Kremlin-Bicêtre. Une importante vague de solidarité se met en place.

Tout est parti d’un post Twitter de la fille de Jocelyne indiquant que sa maman, âgée de 67 ans est portée disparue. « C’est ma maman, SVP partagez pour que je puisse la retrouver saine et sauve. Je suis à 8 000 kilomètres de Paris, totalement impuissante face à cette situation ». Selon nos informations, Jocelyne n’a plus donne signe de vie depuis samedi dans l’après-midi où elle a été vue la dernière fois aux urgence du Kremlin-Bicêtre. Une information confirmée par les caméras de surveillance.

Jocelyne mesure 1m75, porte un pantalon gris, une chemise à carreau et une veste noire. Si vous avez la moindre information, contactez les numéros suivants : 0696 10 80 99 ou 06 16 38 97 69.

Une vague de solidarité et des questions

Sa fille qui se nomme Lany sur le réseau social à l’oiseau bleu indique que sa maman a été emmenée aux urgences du Kremlin-Bicêtre vers 10 heures, samedi par les pompiers afin de passer des examens pour une suspicion de la maladie d’Alzheimer.
« N’ayant pas de nouvelles, ma sœur et moi décidons de rappeler l’hôpital. C’est seulement vers 20h00 (heure de Paris) que le personnel de l’hôpital prend conscience qu’ils ont perdu ma mère. Si nous n’avions pas daigné les rappeler ils ne se seraient jamais rendu compte que ma mère avait disparue.  Ma mère est sans téléphone, sans papiers, rien. Ma sœur et moi vivons en Martinique, nous sommes en pleine pandémie, je n’ose vous décrire la détresse dans laquelle nous sommes. Cela fait un moment que nous avons sollicités toutes les structures, autorités et médecins de nous venir en aide pour soigner ma mère en vain. »
AUCUN MEDECIN, n’a daigné signalé ma mère auprès des autorités de l’Etat pour qu’elle soit prise en charge.
48h avant les événements, avec nos proches, nous avons signalé ma mère auprès du médecin qui la suivait, qui s’est dédouané de toutes responsabilités. En me disant « Qu’est-ce que vous voulez que je fasse, je vais pas rester 2h à parler au téléphone j’ai des consultations ».
Je vous rappelle que selon la déontologie du corps médical, les médecins se doivent de venir en aide à une personne en danger psychologique et physique !
Depuis cette annonce faite sur Twitter, c’est une vague de solidarité qui se met en place auprès des internautes. Ces derniers n’hésitent pas à partager en masse afin de retrouver Jocelyne qui à l’heure où nous écrivons cet article n’a toujours pas été retrouvée. Grâce à cette importante mobilisation, la famille réussie à retracer peu à peu le parcours de Jocelyne des dernières 48 heures.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité