ActualitésCaraïbesMartinique

Des fakenews circulent sur les réseaux sociaux. Les auteurs risquent des poursuites pénales

De nombreux fakenews circulent sur les réseaux sociaux, notamment en ce 1er avril 2020. En ce contexte particulièrement difficile, il faut savoir que les auteurs risquent des poursuites pénales.

En ce 1er avril 2020, jour où de nombreuses blagues sont publiées sur les réseaux sociaux, de nombreux montages et fakenews notamment avec l’image de la Préfecture de la Martinique circulent sur les réseaux sociaux.

Il est rappelé qu’en cette période particulièrement difficile liée au coronavirus, ces fausses informations ne sont pas les bienvenues. Les auteurs risquent des poursuites pénales vu la gravité de la situation, le fait de publier de fausses informations est susceptible de porter gravement atteinte à la sécurité des citoyens et provoquer des sentiments de panique et d’insécurité.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité