À la uneActualitésCaraïbesMartinique

Une personne prise en flagrant délit de pêche sous-marine dans une zone interdite

Lors d'une opération menée dans une zone interdite à la pêche, une personne a été prise en flagrant délit de pêche sous-marine dans cette zone. Son matériel de pêche a été appréhendé. Des suites administratives et pénales prévoyant des peines d’amende pouvant aller jusqu’à 22 500€.

Communiqué de la préfecture :
Le vendredi 6 décembre à Fort-de-France, la direction de la mer a coordonné une opération inter-administration de police des pêches dans une zone polluée par le chlordécone. Cette mission de ramassage d’engins de pêche laissés sans surveillance dans la zone interdite à la pêche a impliqué l’unité littorale des affaires maritimes, les services des douanes ainsi que la Marine nationale.
Ces opérations, menées régulièrement dans le cadre du plan régional de surveillance des pêches et de l’environnement marin, visent à protéger la population martiniquaise du risque de mise sur le marché de produits de la pêche contaminés. Une personne a été prise en flagrant délit de pêche sous-marine dans la zone interdite. Son matériel de pêche a immédiatement été appréhendé par l’unité littorale des affaires maritimes et le produit de sa pêche remis à l’eau. Aucun autre engin de pêche n’a été détecté dans la zone contrôlée.
Il est rappelé que les contrevenants se livrant à des activités de pêche dans les zones interdites s’exposent à la saisie de leur matériel et du produit de leur pêche, des suites administratives et pénales prévoyant des peines d’amende pouvant aller jusqu’à 22 500€.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité