Vague de froid aux Etats-Unis : une habitante de Chicago paye des chambres d’hôtels pour les SDF

Suite à la vague de froid polaire qui s’est abattue sur les Etats-Unis la semaine dernière, Candice Payne, une habitante de Chicago a payé plus d’une trentaine de chambres d’hôtels pour loger des SDF alors que la température était négative à l’extérieur.

C’est un geste qui mérite toute l’attention du monde. Rappelez-vous, la semaine dernière une vague de froid polaire s’est abattue sur les Etats-Unis faisant descendre les températures sous la barre des 0 avec des – 40 par endroit. C’est à ce moment là que Candice Payne, une habitante âgée de 34 ans décide de son propre chef de payer plus d’une trentaine de chambres d’hôtels afin d’y loger et donc de venir en aide aux SDF.

Mais ce n’est pas tout. Elle décide aussi d’acheter pour ces derniers, des produits de première nécessité à savoir de la nourriture, pour le bain, des soins et produits pour bébé. « Il faisait moins 20 degrés et je savais qu’ils allaient dormir sur la glace, je devais faire quelque chose » explique-t-elle dans les colonnes du New-York Times.

Un beau geste largement plébiscité par d’autres

Au total, Candice Payne a révélé avoir déboursé plus de 4 700 dollars en chambre et en achats de produits pour les SDF de Chicago. Une très belle action qui a inspiré d’autres habitants de la même ville puisqu’en effet, un groupe de personnes a loué, 60 chambres d’hôtels supplémentaire pour éloigner les sans-abri des rues de Chicago pendant le froid historique. 

Au total, plus de 100 SDF ont pu être logés pendant cette période de froid extrême. « Peut-être qu’ils ne savaient ni comment ni par où commencer pour aider, alors je suis heureuse d’avoir pu être ce déclencheur » affirme Candice Payne, bonne samaritaine des temps modernes.

Pour rappel, une vague de froid polaire s’est abattue sur les Etats-Unis la semaine dernière. Les régions des Grands Lacs, des plaines du nord et du Midwest ont été balayées par des vents glaciaux venus d’Arctique, faisant chuter le mercure jusqu’à -54°C par endroits. Le « Polar Vortex » a paralysé la cité de Chicago, centre névralgique et plus grande ville de la région avec ses 2,7 millions d’habitants. Le thermomètre affichait -40°C dans les rues de la troisième ville la plus peuplée des Etats-Unis la semaine passée. Des conditions climatiques extrêmes, difficilement soutenables pour les centaines de SDF présents dans les rues de Chicago.

 

Laissez votre avis
Share Button

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité