école
Image d'illustration
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les allocations familiales pourraient être bientôt supprimées aux parents des enfants violents. Un moyen de sanctionner ces derniers complices d’une évolution violente.

Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a confirmé, ce jeudi 10 janvier 2019 qu’il songerait à sanctionner les parents complices d’une évolution violente. C’est à dire à supprimer les allocations familiales aux parents d’élèves violents. En tout cas, le gouvernement souhaite faire mal au portefeuille, mais une proposition largement contestée par les associations de parents d’élèves et les syndicats d’enseignants.

Le système veut s’inspirer de la loi Ciotti, abrogée par le gouvernement Hollande, sur l’absentéisme scolaire. Les établissements scolaires feraient remonter les dossiers à l’inspection académique qui serait ensuite chargée de demander à la Caisse d’allocations familiales de cesser les versements.

La sanction serait équivalente au montant des dommages en cas de dégradations matérielles. « Il faut une montée en puissance avec plusieurs avertissements avant de les suspendre. La simple menace est efficace auprès de la majorité des adultes », indique un familier du dossier.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bagarre suivie d’un coup de feu suite à un refus d’entrée à une boîte de nuit foyalaise

Article précédent

Une collision entre une moto et une voiture à Sainte-Luce fait un blessé grave

Article suivant

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

Plus dans Actualités

Tu pourrais aussi aimer