Aux Etats-Unis, recherche des câlineurs bénévoles pour cajoler des bébés nés de mères de toxicomanes.

Seriez-vous prêts à devenir des câlineurs bénévoles pour des bébés privés de tendresse ? Si la réponse est positive… Aux Etats-Unis, des hôpitaux américains recherchent des volontaires pour câliner des nourrissons nés de mères toxicomanes. 

Ce magnifique projet a été lancé par plusieurs hôpitaux américains. Le principe est simple : des câlins, des câlins, encore des câlins. Il est demandé aux bénévoles de dorloter, de cajoler, de parler, de chanter des berceuses à ces nouveau-nés privés de tendresse à leur naissance.

Quelle est la raison de cette attention toute particulière ?

Dès leur naissance, ces bébés endurent une douloureuse période de sevrage se manifestant par « de l’hyperexcitabilité, de l’hypertonie, des troubles digestifs et respiratoires » explique Sylvie Wieviorka, responsable d’un centre d’accueil d’usagers de drogue à Paris, sur le site du Huffington Post.

Par ailleurs, la relation avec la mère “se construit bien souvent dans un contexte difficile, avec une mère peu disponible psychiquement pour son enfant”.

A ce jour, cette initiative n’existe pas dans les hôpitaux français. Qui pourtant, à coup sûr, rencontrerait un bel engouement !

Laissez votre avis

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté.

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.