Le conducteur d’un deux-roues heurte volontairement un gendarme. Il est condamné à 3 ans de prison

Lors d’un contrôle routier, le 18 avril 2017, le conducteur d’un deux-roues circule sans casque ainsi que son passager. Les gendarmes l’invitent donc à s’arrêter le conducteur force le barrage avant de percuter violemment un gendarme volontairement le blessant . Il est condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Le 18 avril vers 16h45, à La Trinité, une patrouille de gendarmes constate que deux hommes circulent sur un scooter sans porter de casque. Les militaires invitent ces derniers à se garer sur le bas-côté.
Le pilote du deux roues ralentit à l’approche du poste de contrôle, puis accélère brutalement avant de percuter volontairement un des militaires.
 
Blessé au bras gauche, à la jambe droite, ainsi qu’au niveau du cuir chevelu, il bénéficie de 15 jours d’interruption temporaire de travail (ITT). Les deux contrevenants sont rapidement interpellés et placés en garde à vue.
 
Le jeudi 20 avril, à l’issue de sa comparution immédiate, le conducteur du scooter est placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.
 
Le vendredi 05 mai à l’audience du tribunal correctionnel, l’intéressé est condamné à trois ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis. Cette peine s’accompagne d’une interdiction de conduire un véhicule pendant trois ans.
 
Pour mémoire, en 2016, 53 gendarmes ont été blessés en Martinique (dont 21 avec ITT) et 199 ont été victimes d’outrages, rébellions et menaces.
Laissez votre avis
Share Button

Recevez gratuitement les dernières nouvelles de Martinique et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'Application "ZayActu" :

*

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité