gadé saMartinique

SOUVENIRS: VAKANS Ô PÉYI

@canva

La fin d’année.
C’est la fin du mois de mai, le conseil de classe du 3e trimestre est passé, on commence à sentir un vent de liberté!
On ne fait plus nos devoirs, on mate les cours, de toutes façons dans notre trousse, ne reste qu’une moitié de gomme, un crayon et un bic noir sans capuche…

D’ailleurs on a une nouvelle matière: LA DÎNETTE !
Pas de doutes les grandes vacances arrivent!

Bon pour le coup les grandes vacances ont déjà commencé!
On s’est dit quand même dit que ce serait sympa de se remémorer nos meilleurs souvenirs de Vakans ô péyi!
Tu sais comme quand on était petits et que le sans plomb ne coûtait pas 2.01€ … !

artiste inconnue, elle peut se manifester!

Allez let’s go!

 

LES VACANCIERS

Les vacanciers c’est un classique! Quand on parle de vacanciers on parle de notre famille de France!

Parce que si certains d’entre nous se rendaient en « Métropole pour l’été »!
(pour rappel, l’empire colonial français n’existe plus, donc on ne dit plus métropole…just sayin #hexagone)
[…] La plupart du temps c’était surtout l’arrivée de nos tontons et taties de qui rythmaient ces vacances!

Tu sais ta famille génération BUMIDOM qui vient en vacances tous les 3 ans en congés bonifiés avec CORSAIR ou AOM … #negropolitainscommeondisait 

C’était un véritable événement! Tout était prêt pour les accueillir, on organisait de gros pintings pour célébrer leur venue! (et puis on a arrêté nou pa ni lajen pou sa enco)

Ces vacances c’était surtout l’occasion de renouer avec nos cousins et cousines de FRANCE! Ils venaient de PARIS tu imagines?
(nous apprendrons plus tard, qu’ils n’habitaient pas Paris mais Savigny Le Temple… dans le 77, très loin de Paris donc, là ou y’a des sanglier et des chevreuils qui passent)

On les regardaient comme si ils venaient d’une autre planète, et c’était réciproque:
– déjà ils “brodaient” c’était ridiculement mignon !
– ils avaient un look qu’on n’avait pas ici!
– ils connaissaient des sons qu’on connaissait même pas!
– et puis ils disaient des trucs super chelous genre:
“Mets la 1, y’a Sous le Soleil”

Alors déjà « Sous le Soleil « c’était sur la 3, sur ATV, et la 1 c’est RFO, pas TF1!
Et à cette époque on n’avait même pas TF1 vu qu’on avait pas encore Canal Sat!

Sa pa té ni sens!

Anyway, quand les vacanciers étaient là té ni la vi!
On passait notre temps à jouer à la maîtresse, à 123 soleil, au gendarme et au voleur, aux Power Rangers (moi j’étais la jaune me demande pas pourquoi), à organiser des concours de chants et des dînettes (à base de terre et d’eau…)

Et quand on restait à la maison c’était pour jouer aux dominos, au Scrabble, au Trivial Poursuit, au 8 Américain, à Bataille, Kem’s (avec nos codes secrets bien pourris) et bien sur à MASSACRE!!
(nos pauvres mains à la fin)

 

LA PLAGE

Il faut savoir qu’on allait pas à la plage toutes les semaines comme aujourd’hui!
Donc quand on avait une sortie plage c’était un truc de fou!
Tu ne pensais qu’à ça, tu ne dormais pas la nuit tellement tu étais excité!

Et bien sûr, les adultes ne partaient jamais à l’heure!
Soit disant on décolle à 8h00 il est 9h30 di ri a poko tchuit?!  C’est pas sérieux!

En plus c’était tout un périple pour arriver aux Salines ou à la Pointe Marin, pour nous, c’était LOINNNNNN, on avait le temps de se taper 3 siestes dans la voiture oklm!

Alors quand enfin on arrivait sur la plage on plongeait direct dans la mer et ne revenions sur la plage que pour faire des pause “Royal Soda”!

Venait l’heure du déjeuner, les adultes avaient déjà tout installé: la table de camping en plastique, les hamacs, le tesson:Poulet grillé merguez salade de riz c’était la base de notre alimentation!

@hc

Bien sûr après il fallait rester pour la digestion sinon on risquait l’hydrocution (un truc comme ça, je crois que les parents eux mêmes savent pas pourquoi ils voulaient pas qu’on retourne se baigner) bref

Vert 16h00 on se gavait de gâteau zanana et on faisait la queue pour un sorbet coco ou des chichis!

Pas besoin de te dire qu’après une journée comme ça on était tellement bronzés qu’on avait viré au bleu, notre ventre explosait, on rentrait dans la voiture et on s’endormait direct, le bruit des vagues dans la tête!

 

LE CENTRE AÉRÉ 

Tu connais quand tes parents avaient besoin de se débarrasser de toi, ils t’envoyaient au centre aéré ou en colonie de vacances!

Bon la plupart du temps tu kiffais:
– on faisait plein de sorties à la foret de Montravail, à la mer, au cinéma, des journées bateaux…
– on se faisait des potos
– y’avait à manger
– et des activités ludiques

@villedurobert

Que demande le peuple j’ai envie de dire?

Bon en ce qui concerne man fè sa an fwa, objectivement c’était bien mais je n’aimais pas qu’on me donne des ordres et qu’on me dise comment gérer mon temps (j’avais 7 ans j’étais déjà indépendante dans ma tête)…

 

LA MAISON DE VACANCES

Y’avait toujours une affaire de maison de vacances de Pierre et Vacances ou de VVF dans l’histoire!
Toujours!

On se met dans un bungalow au confort spartiate avec la famille, on squatte une piscine remplie d’enfants et de pipi d’enfants!

Notre plus grand cauchemar aujourd’hui! Mais à l’époque c’était la base!

On passait notre vie à bouffer, jouer, aller à la piscine, à la mer, dormir!
Voilà!

Comme dab les daronnes, elle n’avaient pas de vacances, elles devaient nous surveiller, histoire qu’on se noit pas dans la piscine (déjà que yo mem pa sa nagé donc sé pa yo ki kay sauvé nou)
“Kévin, Jonathan, vous êtes trop loin, revenez… fout sé ti bolom tala sirè”

Et quand elles nous surveillaient pas, fallait qu’elles fassent à manger … Miskinas!

 

LES FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON 

Les grandes vacances c’est la saison DU FRUIT A PAIN
Cherche pas! Notre alimentation était majoritairement constituée de fruit à pain sous toutes ses formes…
non je mens on mangeait du fruit à pain bouilli H24:
Avec lan mori, avec latché cochon, avec court bouillon de poisson, avec poulet,
et parfois, an migan … MAIS TOUJOURS AVEC DE L’AVOCAT, la star de ces vacances!

Sinon, à côté tu as les incontournables MANGOS Bassignac accompagnés de leur « essaim » de MOUCHES
Mon Dieu déjà je déteste les mangos mais frère les mouches… c’est trop !

Et que seraient les grandes vacances sans le sachet de quenettes acheté sur le bord de la route?
Quenettes que tu n’avais pas le droit de manger avant l’âge de 7 ans ?
Pourquoi? Parce qu’askip avant 7 ans les chances de s’étouffer avec la graine de quenettes sont plus élevées, et on nous faisait peur avec cette histoire d’enfant étouffé avec une graine de quenettes!

On a jamais su qui était cet enfant, était-ce vrai ou une légende urbaine? On ne le saura jamais!

LES FÊTES PATRONALES LE TOUR CYCLISTE ET LE TOUR DES YOLES

Tu avais toujours cette tatie qui aimait “les ambians”, et wou ou té ka pen’ dèyè puisque tu voulais t’amuser aussi!

Entre les fêtes patronales, les Vol Vakans, Radio Bleue, le tour cycliste et le tour des yoles, je peux te dire qu’on étaient servis!

On se postait sur la route pour encourager les cyclistes et essayer de choper des tshirts RCI!

©RNB

On allait dans les fêtes patronales pour s’installer dans les joupas, déguster des brochettes de rognons en écoutant Tabou Combo en live sur le podium de la commune!

@nordfm

Et bien sur le tour des Yoles, le moment le plus chaud!
Quand il y avait une arrivée d’étape dans ta commune, c’était LA BASE!

Tu demandais à papa-maman de l’argent pour acheter du sinobol, des chichis et une barquette de frites!
Tu voyais tous tes potes dans le toufé yinyins qu’était devenu le bord de mer!

Et bien sur on allait assister aux podiums des radios pour chopper des goodies et voir nos artistes préférés en Playback!

* Je n’oublie pas que la première fois que j’ai vu Kalash c’était au TDY 2010 sur le podium à Ste-Anne #émotion 

 

LES DEVOIRS DE VACANCES

Mais les vacances c’est aussi des trucs moins marrants hein!
Parce que tu croyais que tes parents allaient te laisser oublier tout ce que tu avais appris pendant l’année?

A notre époque les parents s’occupaient beaucoup (trop) de notre scolarité!
Ahhh c’était tes deuxièmes profs frères!

Donc dès fin juin, on allait acheter PASSEPORT, le cahier de vacances!!!
Au secours quoi !

Et en plus, tu avais les taties qui se ramenaient! Parce qu’avant de pouvoir jouer, il fallait que tu te fasses une séance de Bled, Bescherelle, dictée, divisions… (On a tout oublié en plus)

Lè ou ti manman’y fout ou ka soufè!

 

LES CYCLONES

On rappelle: Juillet-Aout c’est pas l’été!
C’est la saison cyclonique! Et qui dit saison cyclonique dit CYCLONE!

Oui il fait chaud et sec et après IL PLEUT !

C’est une période stressante hein, tu organises une sortie à l’îlet Madame, mais tu sais pas si ce jour là y’aura une onde tropicale qui va tuer ton plan!
La règle d’or: suivre la météo des cyclones TOUS LES SOIRS

Epi des fois Jean-Noel Degrace te dit que la tempête tropicale s’est transformée en cyclone Elodie, cyclone de catégorie 1!

BOSS NOU @outremer1ere

Bon ben là c’est le branlebas de combat: faut aller au supermarché acheter les dernières boites de William Saurin, les piles pour la radio, et les bougies Clarté Divine!
Et c’est la guerre pour les dernières bouteilles de Chanflor!
Et tu te retrouves dans une queue de malade avec 7 caddies remplis de produits surgelés devant toi !

Oui des produits surgelés alors qu’au premier coup de foudre yo kay pren limiè a
Après c’est les mêmes qui vont babiller sur Martinique 1ere pour dire qu’ils perdent leur manger dans le congel!

Le temps que ton papa protège les fenêtres et coupe les dernières branches d’arbres susceptibles de tomber, ta maman commençait la pâte à pain au beurre!

@sweetkwisine

Mais oui, cyclone = pain au beurre chocolat et diri dou! Cherche pas, c’est la tradition!

Bon logique comme prévu la foudre est tombée ils ont pris la lumière, on allume la petite radio, la lampe à huile et les bougies pour finir notre partie de 8 Américain!

@pinterest

LE SHOPPING DE RENTRÉE 

Ça c’était super important
Quand ta maman te disait “Demain on descend AN VIL », tu savais que tu partais en expédition.

Un moment à la fois attendu, parce qu’on allait pas telmen “an vil” et redouté, car tu savais que ça allait être … éprouvant!

Déjà on devait prendre le taxi, arrivés à Fodfwans comme de par hasard ou fin, mais oui!
Et pas n’importe qu’elle faim! Une faim de sandwich jambon-fromage de Délifrance bien sûr!

Non mais en vrai on avait besoin de prendre (de nouveau) des forces, pour subir la journée marathon qui s’annonçait. Ah ouais parce qu’après une journée à te taper toutes les rues de Fort-de-France tu étais prêt pour faire le Tchenbé Rèd!

C’était galère:
– direction la Librairie Antillaise et la Librairie Alexandre pour trouver enfin ce cahier 96 pages petit carreau et voir si le livre d’Histoire-Géographie de Hatier est enfin arrivé, ça fait trois fois que ta maman se tape une queue pour rien!

– ensuite faut aller chez Nasser acheter ton uniforme bien moche du collège!

@bigboss

– après les chaussures, chez Mansour, Bata ou Tania Chaussures! Le genre de chaussures fermées bien laides qui te donnent des cloques, ou des Sébago ou pire DES BATEAUX! Toi tu voulais la paire de Shox mais ta maman a dit que c’était pas la priorité! WOY!

– ce n’est pas fini! Tu devais retourner à la librairie pour prendre un agenda, pas un cahier de texte, un agenda! Parce que toi tu n’es plus un enfant!

– Tu dois te taper les discussions de ta maman avec les dames qu’elle rencontrait, des dames qu’elle a pas vu depuis longtemps, des dames qui lui apprendront que Man Yvonnette a Alzheimer, que Marie-Denise votre ancienne voisine s’est enfin mariée après avoir fait 5 enfants avec 6 hommes différents (oui y’a un des gosses pour qui c’est pas très clair… ça arrive), et que …
“Ebé c’est Kévin qui est là? Fiche qu’il a grandi je l’aurais pas reconnu! Ebé il rentre déjà en 6e? Ti manma’y sé pa ti woch hein!”

Tchip

Ta seule consolation c’est qu’à midi tu t’es tapé un pti Macdo ou un pti Super Madras au Snack Elizé avenue des Caraïbes.

 

LA PURGE

Pour finir ces vacances en beauté, on t’emmenait chez mamie pour la PURGE de pré-rentrée.

Soit disant tu aurais des vers qui grandiraient dans tes intestins un truc comme ça.
Bref faut te vider, littéralement

Au programme:
– Un laxatif super puissant pour le petit-déj (à l’époque de mes darons c’était un carré de chocolat laxatif, une boisson qu’ils appelaient « limonade » ou bien du Vichy Suprême qui avait un goût de Royal Soda citron!)
– l’attente
– la délivrance …
– le déjeuner:  du potage poulet vermicelles sans vermicelles, juste le bouillon!

 

Quels sont tes meilleurs souvenirs de vacances?!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.