Elections présidentiellesFranceL'actuPolitique

Présidentielle : Valérie Pécresse, endettée personnellement à hauteur de 5 millions d’euros, lance un appel aux dons

Urne électionImage d'illlustration/Freepik.

Le week-end dernier s’est déroulé le premier tour de l’élection présidentielle. Si Emmanuel Macron, président sortant, s’est qualifié et affrontera Marine Le Pen dans deux semaines, lors du second tour, d’autres candidats à l’image de Valérie Pécresse n’ont pas atteint les 5 % des voix empêchant les partis de bénéficier d’un remboursement des frais de campagne.

D’ailleurs, la dernière citée a lancé ce matin un appel national aux dons à tous ceux qui lui ont apporté leur suffrage « je lance ce matin un appel national aux dons, à tous ceux qui m’ont apporté leur suffrage, à tous ceux qui ont choisi (dimanche) le vote utile, mais aussi à tous les Français qui sont attachés au pluralisme politique et à la liberté d’expression ». Valérie Pécresse a indiqué que la situation financière de sa campagne est désormais critique. « 

« Nous n’avons pas atteint les 5 % des voix qui nous permettraient d’obtenir les 7 millions d’euros de remboursement que nous escomptions. Ces 7 millions de remboursement manquent pour boucler le remboursement de la campagne », a-t-elle précisé.

La candidate des Républicains a également précisé se trouver elle aussi dans une situation difficile. « Je suis endettée personnellement, à hauteur de 5 millions d’euros », a-t-elle indiqué.

Valérie Pécresse n’a rassemblé que 4,9% des suffrages pour le premier tour de l’élection présidentielle. Une défaite historique pour le parti de la droite. Pour rappel, lors du premier tour de l’élection présidentielle en Martinique, 4 731 personnes ont voté pour Valérie Pécresse, soit 3.85% des votes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.