Le 25 octobre dernier, soit près de deux semaines maintenant, une partie de la chaussée située sur le pont de Soudon au Lamentin, juste après le rond-point menant vers Pelletier et le Gros-Morne en direction du Lamentin s’est partiellement effondrée. Depuis, la circulation a été coupée et est donc interdite. Une déviation a été mise en place par la CTM et la route complètement bloquée.

Cette axe structurant capital pour la circulation dessert des milliers d’habitants tous les jours, des quartiers de Durocher, Grand Champ, Daubert, La Désirade, Plaisance, Pelletier au Lamentin, Vert-Pré mais aussi des communes du Gros-Morne et du Robert ! Tous cherchent à éviter les embouteillages monstres de la route nationale 1 et surtout la portion dite de « Brasserie Lorraine ». Aujourd’hui, ces milliers de martiniquais sont contraints d’emprunter une déviation multipliant leur temps de trajet par 4 en passant de 2.7km à plus de 8 km de route dont la moitié gravement embouteillée.

Une pétition en ligne pour demander l’installation d’un pont provisoire

Depuis la fermeture de la route, d’importants embouteillages se forment chaque matin, et ce, en période de vacances scolaires. Le lundi 8 novembre prochain, date de la rentrée scolaire (après les vacances de la Toussaint), ces embouteillages pourraient être multipliés par 3, voire 4. Aujourd’hui, ce sont des automobilistes qui n’en peuvent plus qui ont mis en ligne, une pétition. Au moment où nous rédigeons cet article, elle comptabilise 742 signatures. Cette pétition demande la pose d’un pont provisoire en urgence à Soudon, le temps des réparations du pont principal.

C’est du stress en plus, de la fatigue, des frais d’essence, de l’épuisement pour un évènement qui aurait dû être anticipé !! Le pont montrait depuis des années des signes de fragilité et aujourd’hui, la CTM responsable de cet ouvrage, n’a rien anticipé : aucun entretien, aucun travaux, aucune veille ! Uniquement du rafistolage ! Maintenant ce sont les usagers qui payent le prix fort de cette négligence.

A ce jour, aucune information sur la suite à donner à cette catastrophe. Quels travaux sont prévus ? Quels perspectives offrez vous aux martiniquais, mis à part une déviation ? Nous exigeons des réponses concrètes et claires. Nous subissons depuis trop longtemps le manque d’entretien de ce pont mais aussi de l’ensemble de la route départementale 3, dont l’état est désastreux ! Trop c’est trop !

Nous demandons EN URGENCE qu’un pont provisoire soit posé avant qu’une implosion n’arrive surtout au moment de la reprise des écoles.

MOBILISONS NOUS EN MASSE POUR ENFIN AVANCER !! Signons pour l’avenir !

Cliquez ICI pour signer la pétition.

 


Pour Jean-Luc Mélanchon, Olivier Véran empêche les fêtes de Noël et jour de l’an en Martinique et en Guyane

Article précédent

Covid-19 : le pass sanitaire finalement prolongé jusqu’au 31 juillet 2022 ?

Article suivant

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans À la une

Tu pourrais aussi aimer