Crise sociale (DIRECT)Faits-diversMartinique

Un gendarme grièvement blessé après avoir été percuté et écrasé par une voiture à Ducos la nuit dernière

Abaissement de la vitesse : la gendarmerie en phase de préventionImage d'illustration.

Depuis le début de semaine, la Martinique connaît des violences urbaines en marge de la grève générale. La nuit dernière, un gendarme du Marin a été grièvement blessé alors qu’il portait secours sur la commune de Ducos. Ce gendarme a été violemment percuté par un véhicule qui l’a écrasé, lui occasionnant de très graves blessures. Son pronostic vital n’est plus engagé et tant mieux.

Sur sa page Facebook, la gendarmerie de Martinique lui rend hommage avec un chaleureux et fraternel soutien de toute la famille des gendarmes.

Nous pensons à sa famille, ses amis et ses collègues et leur apportons notre indéfectible soutien ! 🙏
La gendarmerie met et mettra tout en œuvre pour que le calme revienne… 👏
Nous n’agissons pas seuls, les 800 gendarmes de Martinique sont déjà pleinement engagés, nous comptons d’ores et déjà sur l’appui précieux des moyens humains et matériels qui sont déployés depuis l’hexagone. C’est ce que l’on appelle le « Dispositif d’intervention augmenté de la gendarmerie », le DIAG ! Il permet une montée en puissance rapide et massive des moyens d’intervention venant en appui des gendarmes locaux. Il s’agit de la nécessité de pouvoir « déployer en tous lieux du territoire des moyens rapides en cas de crise ».
Vous pouvez donc compter sur nous ! 😀
Une pensée fraternelle pour nos camarades de la Guadeloupe qui vivent la même chose que nous ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.